Faux plafond (Travaux d’intérieur)

Faire une demande

 

Faux plafond (Travaux d’intérieur)

On entend par faux plafond, l’habillage qu’on pose pour recouvrir le plafond d’origine d’une maison. L’installation de ce type d’ouvrage est très fréquente dans le domaine de l’aménagement intérieur.

On peut avoir recours à cette pratique aussi bien en neuf qu’en rénovation. La plupart des temps, la pose de faux plafond est nécessaire lorsqu’on modifie la structure intérieure d’une maison.

On distingue deux techniques de pose pour ce type de plafond. Tout d’abord, il y a la pose à froid. Cette technique nécessite l’utilisation d’une toile spéciale qui n’augmente pas en température, même si elle est tendue. Cette méthode est la plus simple des deux. Mais sa mise en œuvre est un peu plus coûteuse.

La deuxième technique c’est la pose à chaud. La méthode consiste à chauffer la toile ou la matière utilisée. Ceci a pour but de lui donner une tension qui restera intacte à température ambiante. Très difficile à mettre en œuvre, cette méthode nécessite une certaine maîtrise technique et l’utilisation d’équipements spécifiques.

Cette complexité de mise en œuvre vous oblige à faire appel à des professionnels pour la réalisation des travaux. En effet, seul un spécialiste pourra vous garantir un rendu impeccable et conforme à vos exigences. Par ailleurs, les prestataires pour ce type de travail sont aussi amenés à réaliser tous les travaux convexes.

Ainsi, il se peut qu’ils aient aussi à prendre en charge les moulures et les travaux d’installation électrique. Un professionnel de la pose de faux plafond doit aussi être capable de prendre en charge les travaux d’isolation phonique et d’isolation thermique du bâtiment à travailler.

Pour tout dire, le mieux c’est de faire appel à des professionnels polyvalents pour l’installation d’un faux plafond. Quelqu’un qui est capable d’apporter des solutions à tous les problèmes éventuels auxquels il peut être confronté.

 

Combien coûte un faux plafond ?

Le faux plafond est un accessoire d’intérieur plébiscité par de nombreuses personnes dans le cadre de la construction et la rénovation du logement. Sa pose intervient très souvent à suite de travaux dans les pièces de la maison. 

En effet, il est sollicité pour cacher les nouvelles gaines électriques ou encore pour dissimuler les nouvelles canalisations un peu voyantes sur le plafond d’origine.

Contrairement à l’opinion d’un grand nombre de personnes, l’achat d’un faux plafond n’est pas seulement motivé par un besoin esthétique. Il est aussi utilisé dans le cadre de l’isolation phonique et thermique.

Les faux plafonds se déclinent en plusieurs modèles et leur prix varie en fonction du type de plafond, de la superficie ou encore du coût de la pose. Le guide de prix pour faux plafond vous permettra d’y voir plus clair, et de trouver le budget adéquat pour votre projet.

 

Le prix et pose d’un faux plafond

Chaque faux plafond comporte des particularités, précisément en ce qui concerne les matériaux utilisés pour sa confection. Ses composants sont d’ailleurs des éléments prépondérants pour l’estimation d’un devis d’installation.

 

Le prix du faux plafond tendu

Le faux plafond tendu est une option de plus en plus sollicitée, aussi bien chez les professionnels que chez les particuliers. C’est en quelque sorte la nouvelle vedette des projets de rénovation en France.

Ce type de plafond est aussi le choix privilégié de certains experts du design et de la rénovation pour plusieurs raisons. Elle permet tout d’abord de dissimuler, de manière habile et simple, le vieux plafond très abîmé. 

En outre, sa structure est réputée pour sa grande résistance aux conditions extrêmes, particulièrement à l’humidité qui a un effet très corrosif sur les matériaux de construction en général.  

Le montant du devis d’installation d’un plafond est loin d’être uniforme. Les prix de la pose varient surtout en fonction du type de matériaux choisi. 

Toutefois, il est possible de déterminer un intervalle stable se situant entre 20 et 60 euros par mètre carré pour un plafond en PVC.  Pour un plafond en polyester il faut prévoir entre 40 et 80 euros.

Il arrive cependant que cet intervalle soit revu à la hausse lorsqu’on tient compte du nombre d’angles de la toile. L’intervalle de prix oscille aussi en fonction de la qualité de l’isolant choisi pour son plafond tendu.

 

La pose du faux plafond tendu

La pose d’un faux plafond tendu comprend deux méthodes :

  • La pose à chaud.
  • La pose à froid.

Avec les fournitures comprises, le prix moyen peut rapidement se retrouver entre 70 et 120 euros par mètre carré.

 

Prix et pose d’un faux plafond suspendu

Considéré comme le faux plafond classique, le faux plafond suspendu est un accessoire dont l’ossature est généralement faite de métal. En outre, la polyvalence de sa structure lui permet d’être associé à de nombreux autres matériaux comme les plaques de plâtre, l’aluminium, le bois, ou encore le PVC.  

Le prix du faux plafond suspendu

L’installation de ce type de plafond est beaucoup plus aisée à mettre en place. Par ailleurs, son usage concilie esthétique et propriétés techniques. En plus d’apporter de la fraîcheur à une pièce, elle est d’un grand apport pour l’isolation thermique et phonique.

Hors main d’œuvre, l’intervalle de prix d’un faux plafond suspendu varie entre 8 et 15 euros le mètre carré. Pour ce qui est de l’isolant, le prix oscille entre 5 et 35 euros par mètre carré en fonction de la qualité du produit.

La pose d’un plafond suspendu

Poser un faux plafond suspendu requiert une certaine prudence dans la mesure où les matériaux à utiliser sont assez conséquents.

De plus, les bords doivent absolument être parfaits, installés dans un angle de 90 degrés. Il faut prévoir entre 5 et 10 euros par mètre carré pour le prix de la pose d’un plafond suspendu.

 

Les faux plafonds, options et coûts

Envie d’une nouvelle esthétique, besoin d’isoler telle ou telle pièce, nécessité de cacher des câbles ou des gaines ventilation… Les raisons pour poser un faux plafond dans une pièce ne manquent pas.

Le projet, la taille de la pièce, les matériaux utilisés et une multitude d’autres facteurs vont impacter directement sur le coût final. Petit tour d’horizon des différentes options et des tarifs afférents.

 

Pourquoi installer un faux plafond ?

En premier lieu, changer l’apparence de votre plafond donne à votre pièce une nouvelle esthétique, un nouveau cachet. Il est souvent utilisé pour masquer des défauts plus ou moins apparents et du même coup permet de donner un coup de jeune dans la maison.

Dans les bâtisses anciennes, il est fréquent de voir passer les câbles électriques, les conduits de ventilation voire les fils électriques à même le plafond. Dans ce cas, il n’y a pas le choix : il faut “cacher la misère” selon la formule consacrée.

Il peut s’agir tout simplement de cacher quelques imperfections, de fait la note peut s’avérer moins salée. Pour vous donner un ordre d’idée, la fourchette des prix pour la pose d’un faux plafond oscille entre 20 € et 100 € par mètre carré.

Tout va dépendre des matériaux, de leur qualité et du coût de la main-d’œuvre, variable selon les artisans et les régions. Si vous en profitez pour installer un isolant thermique ou phonique, cela impactera fatalement le coût global.

La pièce concernée revêt une importance capitale dans l’élaboration, car installer un faux plafond dans une salle de bain ou dans un salon n’aura pas le même retentissement au niveau budget.

Poser un faux plafond peut être un choix purement esthétique car il peut permettre de jouer sur les volumes d’une pièce, par la création de niveaux différents, de corniches…

Précisons enfin que la pose d’un faux plafond sera plus avantageuse financièrement que la réfection totale du plafond.

 

Les différentes sortes de faux plafonds

Le plafond suspendu est la technique la plus répandue, et théoriquement la plus abordable. Elle consiste à accrocher le plafond à une structure métallique, le plus souvent des rails. Ceux-ci sont très légers et plutôt faciles à installer. Pour cette installation, les prix balancent entre 20 € et 30 € au mètre carré, pose comprise. 

Ensuite, selon le matériau que vous aurez choisi pour habiller votre intérieur les prix vont bien entendu différer. Là encore, les options sont nombreuses.

Si le projet concerne une salle de bain, vous opterez pour un revêtement en PVC ou en placomarine. La première possibilité, le PVC, offre une belle finition, une grande résistance, un entretien facile. Pour l’esthétique nous vous laisserons juges !

Son coût est d’environ 20 € à 30 € au mètre carré. Si vous optez pour le placo, la facture sera plus basse puisqu’on l’évalue autour de 10 € par mètre carré. Ses avantages, en dehors du prix, sont sa facilité d’installation, une bonne résistance à l’humidité, et la possibilité de le peindre ou d’y poser du papier peint. 

Le faux plafond tendu est très en vogue depuis plusieurs années. Il s’agit de tendre une toile, le velum, entre les murs de la pièce. Cette technique s’adapte à toutes les configurations et offre un aspect moderne à votre intérieur.

Ce voile peut être tendu à froid ou à chaud. Dans le deuxième cas, cela indique qu’il contient du PVC. Les toiles sont faites sur mesure, et la pose implique un grand savoir-faire.

Cela explique son coût plus élevé qui peut aller jusqu’à 150 € le mètre carré, si vous choisissez une toile réduisant les nuisances sonores. Pour une installation plus classique, la fourchette de prix se situe entre 70 € et 90 €. 

 

Autres techniques 

Il existe, bien sûr, d’autres matériaux adaptables à ce type de projet. Si vous choisissez les dalles de polystyrène ou de polyuréthane la pose, de par la légèreté du produit sera plus aisée.

Il suffit de les coller, et elles supportent aussi certaines peintures. Comptez à partir de 2 € la dalle de polystyrène et 6 € à 8 € pour le polyuréthane.

 

FAQ concernant l’installation de faux plafond

À quoi sert le faux plafond d’une maison ?

Le faux plafond peut remplir plusieurs rôles à la fois. Tout d’abord, il améliore l’esthétique de votre intérieur. Des fois, il sert aussi à réduire la hauteur sous-plafond d’une pièce.

Par la même occasion, il masquera aussi les tuyaux, les câbles et les gaines qui traversent le plafond. Donc l’installation d’un faux plafond peut être pour des raisons esthétiques, mais également techniques et pratiques.

Combien y a-t-il de types de faux plafond ?

Selon la technique utilisée pour sa mise en œuvre, on distingue deux types de faux plafonds : le faux plafond tendu et le faux plafond suspendu. Notez par ailleurs qu’un plafond tendu coûte plus cher qu’un plafond suspendu. Nous allons justement y venir.

Quel est le tarif moyen pour la pose d’un faux plafond ?

Chaque type d’ouvrage a son propre tarif :

  • Pour l’installation d’un faux plafond tendu, vous devez préparer un budget qui oscille entre 25 euros et 50 euros le mètre carré. Le prix dépendra de la qualité des matériaux utilisés et de la spécificité du chantier.
  • Pour l’installation d’un faux plafond suspendu, vous devez débourser environ 40 euros pour chaque mètre carré.

Est-ce vraiment important de faire appel à des professionnels pour réaliser vos travaux de faux plafond ?

Comme nous venons de le dire, la mise en œuvre d’un faux plafond est une opération très complexe.

Elle requiert une grande connaissance des différentes techniques et des différents matériaux qui doivent être utilisés. De plus, cette opération peut aussi impliquer la réalisation d’autres travaux connexes.

Si vous tenez à ce que votre faux plafond soit parfaitement posé, avec une finition impeccable, vous devez vous tourner vers des artisans qualifiés. Ils sauront vous proposer la solution technique adaptée.

Une démarche simple consiste à faire une demande sur le site Planète Services pour se renseigner sur le domaine de votre projet précis en y récupérant toutes les informations et de se faire accompagner par votre conseiller personnel directement chez vous et ce gratuitement.

Faire une demande


Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Faire une demande