Petits travaux d’électricité

Faire une demande

 

 

Petits travaux d’électricité

Le dysfonctionnement d’un seul élément de votre installation électrique peut suffire pour la mettre à mal et même provoquer des dégâts aux conséquences pouvant même être dramatiques. Il ne faut donc pas attendre que les dommages soient déjà assez conséquents pour faire de petits travaux.

La mise en place de goulotte fait partie des petits travaux d’électricité les plus courants. Elle permet d’améliorer la sécurité de l’installation en cachant les conducteurs électriques. Par la même occasion, elle apporte un surplus esthétique à l’intérieur.

Depuis quelques années également, l’installation de variateur de lumière a gagné en popularité dans le domaine des petits travaux d’électricité. Il s’agit de mettre en place un dispositif destiné à moduler et régler la lumière des systèmes d’éclairage d’un bien immobilier relativement aux besoins des occupants.

Toujours dans la même catégorie se trouve le remplacement et/ou branchement d’un interrupteur ou d’une prise électrique. Si le premier dispositif est utile pour allumer ou éteindre un système d’éclairage, le deuxième permet d’assurer la connexion d’un appareil électrique à l’installation.

Quelques règles doivent être respectées pour bien entreprendre aussi bien les petits que les grands travaux d’électricité :

Protection de tous les circuits par des systèmes différentiels à courants résiduels de 30 mA

Regroupement de tous les réseaux de courants dans une gaine électrique de type GTL

Pose éventuelle de parafoudre si nécessaire

Connexion à la terre de la totalité des prises à travers des prises interconnectées

Référence à la puissance avant l’installation des appareils électriques pour bien choisir les conducteurs

Nombre déterminé de prises par pièce

Hauteur de la pose des interrupteurs

Il est aussi important de prendre plusieurs précautions pour éviter des accidents au cours des petits travaux d’électricité. Il faut notamment couper l’alimentation générale, vérifier l’état de l’isolant et s’assurer de la protection de chaque circuit par un coupe-circuit.

 

Installations électriques : entretenir et rénover

L’entretien et la rénovation d’une installation électrique sont des opérations qui peuvent se révéler coûteuses, mais qui sont essentielles au maintien du niveau de sécurité d’un logement. Les études réalisées depuis ces dernières années démontrent que 7 millions de logements en France ne correspondent pas aux normes de sécurité NFC 15-100, et que plus de 2 millions de ces habitations disposent d’installations électriques jugées extrêmement dangereuses.

Ces dangers liés à l’électricité sont avant tout induits par la vétusté des installations dans les logements anciens : tableaux inexistants et disjoncteurs hors d’âge, prises et interrupteurs non-reliés à la terre, ou équipement électrique situé à proximité d’un point d’eau. Autant de raisons de procéder à une vérification de l’installation par un professionnel, une intervention généralement facturée entre 100 et 200 €, mais qui permet de faire le point sur l’état et la dangerosité éventuelle de ce réseau. Il faut savoir que le fait de faire appel à un professionnel est une obligation qui va au-delà de la sécurité : en cas de sinistre, une compagnie assurance peut refuser de procéder à une indemnisation s’il est prouvé que l’installation électrique n’est pas aux normes de sécurité. Dans le cas d’un logement en location, c’est au propriétaire de rénover l’installation si elle est estimée défectueuse.

Concrètement, les travaux d’électricité sont soumis à des taux de TVA différents, selon la nature de ces travaux :

Le taux plein à 20 % s’applique à tous les travaux d’installation électrique dans une habitation de moins de deux ans d’existence.

Le taux intermédiaire à 10 % est applicable dans le cas de travaux de rénovation, entretien et aménagement réalisés par un professionnel de l’électricité dans un logement de plus de deux ans, en dehors des équipements électroménagers et mobiliers.

Le taux réduit à 5,5 % concerne les travaux d’amélioration de la performance énergétique dans les logements de plus de deux ans : modifications de l’installation électrique pour l’installation d’une nouvelle chaudière à condensation, pour l’installation d’un système de chauffage alimenté en énergies renouvelables, ou isolation des combles par l’intérieur.

 

Les petits dépannages électriques

Quels sont les tarifs des électriciens pour effectuer une petite réparation ?

Les électriciens facturent le déplacement et le taux horaire de la main d’œuvre, aux environs de 50 € de l’heure. Tout dépend donc de la durée et du matériel qui doit être réparé ou remplacé. L’addition sera par ailleurs plus lourde en cas d’intervention en urgence, la nuit ou le week-end. Certains artisans proposent des forfaits pour les travaux les plus fréquents : recherche de panne (80 €), réparation d’une prise électrique (120 €), réparation d’une chaudière ou d’un chauffage électrique (200 €).

J’ai constaté que des prises électriques et des interrupteurs sont installés à 40 centimètres du lavabo de ma salle de bains, est-ce normal ?

Les règles de conformité des installations électriques sont très strictes en ce qui concerne les pièces munies de points d’eau : aucun équipement relié à l’électricité (interrupteurs, prises, luminaires) ne doit se situer à moins de 60 cm d’un point d’eau. Dans le cas contraire, il est impératif de remettre l’installation aux normes de sécurité.

Même une fois la construction ou la rénovation d’un logement terminée, il peut être nécessaire d’effectuer des travaux d’électricité de petite ampleur. Par exemple, vous pourrez avoir besoin de faire installer un nouvel interrupteur, une prise électrique ou téléphonique, une prise pour la télévision, un nouveau système de chauffage, une applique murale, etc.

Certains petits travaux peuvent être réalisés par vos soins si vous avez les compétences requises, mais il est parfois plus prudent de faire appel à un professionnel. Vous serez ainsi certain que les travaux sont réalisés en accord avec les normes et que l’installation est sûre.

 

Les tarifs moyens pratiqués par les électriciens

Quel que soit le type de travaux, si le montant estimé s’élève au moins à 150 €, votre artisan doit obligatoirement vous fournir un devis. Dans celui-ci, vous retrouverez les tarifs de la fourniture du matériel, de l’intervention (main d’oeuvre) ainsi que des éventuels frais de déplacement. Toutefois, pour les petits travaux, la somme n’atteint pas toujours le montant minimal d’établissement obligatoire de devis, et vous devez donc en faire la demande auprès des électriciens que vous avez sélectionnés, afin de pouvoir comparer leur offre.

En moyenne, un électricien facture une prestation horaire entre 25 et 60 € HT pour des petits travaux (avec une moyenne aux alentours de 35 €/heure), à laquelle il faut ajouter un taux de TVA de 20 % dans un logement neuf et de 10 % dans une habitation de plus de 2 ans. Ces taux sont également valables pour la fourniture du matériel, sur lequel les artisans appliquent généralement une marge pouvant atteindre 40 %. Cela peut tout de même rester intéressant puisqu’en vous procurant vous-même les fournitures auprès d’un magasin de bricolage, vous payerez automatiquement une TVA de 20%.

Le tarif pratiqué par l’électricien dépend de plusieurs critères :

  • Son expérience, ainsi qu’une éventuelle spécialisation dans un domaine particulier comme la domotique par exemple.
  • Sa localisation géographique : les prix peuvent doubler d’un département à l’autre et ils sont très souvent plus élevés en région parisienne.
  • La complexité de l’intervention, qui influence peu le montant total de la facture dans le cas de petits travaux.

En ce qui concerne les frais de déplacement, ils varient entre 15 et 40 €. Il est donc judicieux de regrouper les petits travaux sur une seule intervention, pour réduire la somme globale que vous aurez à régler.

 

Quels prix pour les petits travaux les plus courants ?

Pour vous donner une idée plus précise du tarif pratiqué pour les petites interventions réalisées par un professionnel, vous pourrez trouver ci-dessous une liste des principaux travaux effectués et de leur coût moyen :

  • Pose d’une prise électrique : tarif horaire compris entre 20 et 60 €, pour un total s’échelonnant entre 100 et 250 €, fournitures et pose incluses.
  • Mise en place d’un interrupteur : de 15 à 150 €/heure maximum, avec un coût moyen global de l’installation estimé à 78 €.
  • Installation d’un luminaire : entre 20 et 90 €/heure, ce qui vous coûtera généralement entre 100 et 300 € pour la fourniture du matériel et la pose, le prix étant plus élevé pour un lustre que pour une applique.
  • Pose d’un détecteur de fumée : un peu plus d’une centaine d’euros en moyenne.
  • Mise en place d’un compteur électrique : entre 70 et 80 € (pose et fourniture) pour un compteur d’heures et entre 300 et 700 € pour un compteur divisionnaire.
  • Mise en place d’un coupe-circuit : de 18 à 25 € pour le matériel et sa pose.

Bien entendu, ces chiffres ne représentent que des moyennes pratiquées sur l’ensemble du territoire, mais ce n’est qu’en exigeant des devis et en les comparant que vous pourrez vous assurer du budget à prévoir. De même, le prix varie grandement en fonction du matériel que vous souhaitez faire installer et ne repose pas uniquement sur les tarifs horaires de votre électricien.

 

FAQ: Pourquoi confier les petits travaux d’électricité à un pro ?

La loi en vigueur vous permet de réaliser vous-même vos petits travaux d’électricité. Il se peut cependant que vous n’ayez pas les compétences et/ou le temps nécessaires pour vous en occuper. Dans ce cas, il n’y a rien de mieux que de contacter un professionnel. Les raisons suivantes devront, par ailleurs, justifier le recours à ce dernier.

 

Capacité d’intervenir en urgence

Vous n’avez pas à attendre que l’un de vos voisins soit disponible pour pouvoir utiliser à nouveau l’un des éléments défaillants de votre installation électrique. Un professionnel pourra en effet intervenir d’urgence pour mettre un terme à cette défaillance. Il profitera également de la même occasion pour faire un diagnostic approfondi.

 

Une transparence en ce qui concerne le coût de l’intervention

Certains problèmes nécessitant de petits travaux peuvent nécessiter une durée d’intervention plus longue que prévue. Un véritable professionnel n’hésitera pas à vous faire part de cette durée et du coût correspondant. Vous serez ainsi à l’abri de mauvaises surprises. Vous êtes par ailleurs libre dans la prise de décisions concernant la suite de l’intervention. Rien ne vous empêche de tout arrêter si votre budget ne peut pas suivre.

 

Plus qu’une main d’œuvre

Le champ d’intervention d’un professionnel en matière de petits travaux d’électricité va au-delà d’une simple main d’œuvre. Celui-ci s’exerce aussi auprès de ses clients en tant que conseiller dans le choix des éléments de remplacement des pièces ou matériels défectueux. Il pourra également se charger lui-même de l’achat de ces éléments. Et là encore, il fera preuve de transparence.

 

Garant du fonctionnement du système électrique

Il se peut que lors de son intervention, le professionnel prenne conscience de l’existence d’un problème autre que l’objet de son intervention. Dans ce cas, il n’hésitera pas vous alerter et à se proposer pour effectuer les travaux correspondants. Ce qui vous permettra d’avoir une installation toujours conforme aux normes en vigueur.

 

Grâce au concept de Planète Services, nous pourrons vous diriger vers le professionnel qu’il vous faut grâce aux avis d’autres clients qui ont déjà évalués ces intervenants et surtout qui sera adapté à vos critères personnels que nous avons pu découvrir ensemble lors de notre premier rendez-vous directement chez vous.

Faire une demande

 


Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Faire une demande