Surélévation

Faire une demande

 

Surélévation

La surélévation fait partie des techniques d’agrandissement d’une maison. Elle permet d’avoir plus de surface habitable de manière verticale, contrairement à l’extension, qui modifie l’emprise au sol. Elle est en effet réalisée entre le plafond et le toit. C’est pour cette raison qu’on parle souvent de rehaussement de la toiture, plutôt que de surélévation.

Mais, qui dit surélévation, dit aussi surélévation de la toiture. Si la hauteur sous celle-ci est suffisante pour y aménager une pièce à vivre, c’est ce qui est communément appelé aménagement des combles. Outre le gain d’espace que ce type de travaux permet d’obtenir, l’isolation thermique et phonique de la maison s’en trouve également améliorée.

Par ailleurs, pour réaliser une surélévation, il faut choisir le bon matériau. Cependant, pour l’agrandissement d’une maison, il n’existe que deux choix : le béton et le bois (ossature). Le béton est le plus utilisé pour élever les murs, mais peut constituer un danger s’il représente une importante charge sur la structure de la maison qui n’y a pas du tout été préparée, sauf s’il y a un mur de soutènement ou un renfort structurel. Pour ce qui est du bois, il s’agit du substitut parfait au béton.

D’ailleurs, face aux cas d’écroulement des murs d’élévation, l’ossature en bois est le premier choix des constructeurs lors de travaux de surélévation. En outre, elle propose des avantages indéniables. Le premier point à dénoter est le fait qu’elle soit légère. Par conséquent, elle n’exerce aucune pression sur la structure sous-jacente. Elle est également simple à construire et à installer, ce qui permet de faire plus rapidement la surélévation, donc de gagner un temps précieux et utile pour d’autres opérations. Le dernier point avantageant le bois par rapport au béton est son prix.

 

Quelles étapes suivre lors d’une surélévation ?

La surélévation ne se fait pas sur un coup de tête, mais doit être un projet planifié dans les moindres détails, tout comme la construction d’une maison. Voici donc les différentes étapes à respecter.

 

Étude de faisabilité

Les habitations ne peuvent pas toutes supporter une surélévation, en particulier si le matériau utilisé est du béton. La structure doit faire l’objet d’une expertise par un constructeur. Cette étude a pour objectif de déterminer si ajouter un étage ou des combles peut se faire sans risque. Si ce n’est pas le cas, il existe des alternatives comme employer une ossature en bois ou installer des renforts structurels qui rigidifient tout l’ensemble, une fois la surélévation terminée.

 

Demande d’autorisation

La surélévation est une opération qui modifie l’aspect architectural d’une maison. En outre, et c’est d’ailleurs l’objectif principal, elle entraîne une augmentation de la surface habitable. Du fait de ces changements significatifs, il est obligatoire de demander une autorisation de construire auprès de la mairie. Néanmoins, cette autorisation possède une forme juridique différente selon la superficie ainsi gagnée. Pour moins de 40 m², il suffit de faire une déclaration de travaux. Entre 40 et 150 m², il faut un permis de construire. Et au-delà de 150 m², il faut à la fois un permis de construire et un architecte agréé pour la planification des travaux.

 

Les opérations de surélévation

Une fois que l’étude du projet, sa planification ainsi que l’autorisation de le réaliser sont en main, il faut passer par les différentes opérations de surélévation :

  • La dépose de la toiture

Logiquement, lors d’une surélévation, il est nécessaire de faire la dépose de la toiture qui prend environ une semaine en fonction de la surface et du type de couverture. Cependant, une autorisation de démolir peut être exigée par la mairie.

  • Le rehaussage des murs et l’installation des câbles

Cette opération est l’étape de la pose de l’ossature en bois ou des murs en béton, mais aussi de l’installation des différents murs périphériques et des isolants sans oublie les circuits électriques et d’eau chaude.

  • Le remontage de la toiture

La charpente et la couverture sont refaites en entier. Les déperditions thermiques étant plus importantes à ce niveau, il ne faut pas oublier de poser l’isolant en procédant par une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur.

 

Bon à savoir pour mettre en place une extension sur un bien immobilier

Pour des raisons de place, d’esthétisme ou d’économie, vous souhaitez augmenter la surface habitable de votre logement. Vous songez à faire construire une extension de votre maison mais ne savez pas trop comment il faut procéder voici donc quelques idées qui pourront vous aider et vous informer avant de faire appel à un professionnel pour en réaliser l’une d’entre elles. Cependant, il existe certaines règles à suivre concernant ces extensions de bâtiments. Tout d’abord, sachez que si votre extension de maison est d’une surface inférieure à 40 m², vous n’avez pas besoin d’un permis de construire mais seulement d’une autorisation que vous demandez à la mairie du lieu où se trouve l’habitation. Vous pouvez songer à :

  • Une véranda qui est une pièce à vivre dont vous pouvez profiter toute l’année. Elle donne de la valeur à votre habitation (environ 20 % sur sa valeur foncière) et vous permet de vivre dans un endroit lumineux et contemporain.
  • L’aménagement de combles est intéressant si vous désirez créer un espace supplémentaire à moindre coût. Il peut servit à élaborer une nouvelle chambre, un bureau ou une salle de jeu et ne demande toujours pas de permis de construire s’il est inférieur à 40 m².
  • Vous pouvez aussi demander à surélever votre toiture pour permettre d’avoir un étage supplémentaire. Cette surélévation se fait en ossature bois ou en béton dans la majeure partie des cas. Attention, si vous dépassez les 40 m², le permis de construire sera obligatoire.
  • La dépendance de jardin, bien qu’elle ne soit pas attenante à l’habitation est considérée comme une extension. Elle peut servir d’abris mais peut aussi être aménagée en studio ou pool house pour une piscine. Si sa surface au plancher ou SHOB dépasse 20 m², elle fait l’objet d’un permis de construite, en dessous, il suffit de déposer une simple déclaration en mairie.

 

Les FAQ Extension de bâtiment

 

Que dit la loi en général pour une extension de maison ?

Si vous songez à faire agrandir votre habitation, il existe certaines règles à suivre pour une extension de maison. Tout d’abord, vous devez vous renseigner localement à la mairie ce que prévoit le plan local d’urbanisme ou PLU. Les règles varient d’une commune à l’autre.

En général, si votre extension au sol est inférieure à 20 m², vous aurez besoin d’une simple déclaration préalable à remettre en mairie. Si vous êtes en zone urbaine, l’autorisation de cette déclaration préalable va jusqu’à 40 m² sous condition qu’une fois les travaux réalisés ne dépassent pas 170 m² en totalité avec la surface déjà existante. Sinon, un permis de construire est alors exigé.

 

Est-ce qu’une extension de maison doit prendre en compte la RT 2012 ?

Si vous faites faire une extension de votre maison, cette dernière est soumise à la RT 2012 en vigueur. Ainsi, celle-ci ne devra pas dépasser 30 % de la surface totale de la maison. Si elle les dépasse ou si sa surface plus celle de la maison existante dépassent 150 m² alors le projet deviendra bien plus coûteux, car le surcoût de l’extension sera bien plus important parce qu’il sera soumis à la RT 2012 et devra nécessairement faire l’objet d’une étude thermique.

Pour l’éviter, l’extension doit être inférieure à 30 m² et la superficie totale doit aussi être inférieure à 150 m² en additionnant la surface de l’extension à celle de la surface existante.

 

Que doit-on faire si on dépasse ces surfaces ?

Si vous souhaitez dépasser ces surfaces pour votre extension de bâtiment, les conseils d’un architecte et spécialistes en bilan thermique vous seront alors très précieux. Dans tous le cas, utilisez la topographie existante et suivez les conseils du professionnel que vous aurez choisi pour vous aider à réaliser les travaux d’extension qui seront ainsi totalement adaptés à vos envies, vos besoins et votre budget.

Grâce au concept de Planète Services, nous pourrons vous diriger vers le professionnel qu’il vous faut grâce aux avis d’autres clients qui ont déjà évalués ces intervenants et surtout qui sera adapté à vos critères personnels que nous avons pu découvrir ensemble lors de notre premier rendez-vous directement chez vous.

 

Faire une demande

 


Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Faire une demande