Gros œuvre (Construction)

Faire une demande

 

Les travaux de Gros oeuvre , définition, caractéristiques et tarifs

Les travaux de gros œuvre désignent les métiers, les spécialités qui contribuent à ériger un bâtiment hors du sol. On parle aussi de mise hors d’eau et hors d’air d’une construction. Cela concerne plusieurs entités professionnelles que sont les maçons, les charpentiers, les couvreurs. En simplifiant le tableau, en ce qui concerne une maison, on peut dire que cela représente les fondations, l’ossature, les murs, le toit et les fenêtres. Le gros œuvre ne comprend pas les arrivées de l’eau, de l’électricité et à l’intérieur de l’édifice les murs ne sont pas dressés. Ces derniers éléments concernent le second œuvre, qui lui a pour ambition de rendre le lieu habitable. 

 

Les fondations

C’est l’un des aspects les plus importants d’une construction, puisqu’il détermine l’équilibre de l’ensemble et conditionne la qualité finale de l’édifice. Il comprend plusieurs phases importantes et interdépendantes. Tout d’abord, le terrassement consiste à préparer le terrain, à le façonner. En modifiant son relief par le déplacement de terre, vous créez les conditions idéales au lancement du projet.

Puis il faut ensuite creuser de façon précise l’emplacement de la maison, du bâtiment. Les tranchées qui serviront plus tard à l’acheminement de l’eau et de l’électricité sont également creusées. C’est l’excavation.

C’est alors le moment de creuser les fondations proprement dites. Selon la taille du bâti et la constitution géologique de la zone, elles seront d’une certaine profondeur. Pour information, ces tranchées peuvent aller de 1 mètre de profondeur à 12 mètres pour les plus importantes ! 

Enfin, pour clôturer cette première étape, c’est maintenant la pose du plancher, élément primordial lui aussi. Il est souvent élaboré selon la technique du vide sanitaire. Il s’agit en fait de laisser un vide d’air entre le sol et la maison, ce qui permet d’éviter les remontées capillaires et endigue le radon, un gaz nocif, émanant de la terre.

Pour l’ensemble de ces interventions, le coût oscille entre 100 € et 200 € du m3, selon les profondeurs. 

 

L’élévation des murs

Là encore, cela est du ressort du maçon, qui suivra vos envies pour le choix des matériaux. Il peut indifféremment travailler avec la brique, la pierre, le parpaing, le béton cellulaire ou encore le bois. Selon le matériau, et donc la facilité à le manipuler le coût est relativement variable. On estime entre 40 € et 120 € par m2 tout compris, le prix de la mise en œuvre de ce type de chantier.

 

La charpente

On change de corps de métier pour ici faire appel au charpentier. La charpente est la structure qui va soutenir la toiture, mais son rôle ne s’arrête pas là puisqu’en plus elle va participer à la solidité de l’ensemble de la structure. En effet, elle va de fait répartir les charges verticales de la maison et ainsi équilibrer les forces.

Le coût de la pose d’une charpente classique est compris entre 70 € et 130 € HT. Les autres travaux de menuiserie, comme la pose des fenêtres, de la porte d’entrée le taux horaire varie selon les artisans et la zone géographique. Le choix et la qualité des matériaux font, selon les cas, baisser ou monter la facture. Généralement, les prix se situent entre 200 € et 600 €, ce qui donne une fourchette plutôt grande, il est vrai.

 

La toiture

La couverture de la maison est un aspect lui aussi important, puisqu’il conditionne l’étanchéité de votre future habitation. Le choix de la couverture viendra finaliser le projet. 

Vous pouvez constater qu’il est plutôt complexe de définir un budget précis sans avoir à disposition des éléments précis. Quelles sont les caractéristiques de votre terrain ? Quel type de construction avez-vous choisi ? Les matériaux sont-ils de qualité supérieure ou pas ? Autant d’éléments que vous seuls connaissez, et qui vous permettront d’affiner le budget de votre projet.

Quand vous vous lancez dans la construction de votre maison, les travaux sont nombreux et de natures diverses. Toutefois, pour que vous évitiez de vous perdre et que vous puissiez superviser correctement l’avancement des travaux, les professionnels dans le domaine vous proposeront des travaux en deux étapes. Le tout consistera à réaliser en premier lieu le gros œuvre et seulement par la suite tout ce qui est finition ou second œuvre.

Quel que soit le type de construction que vous entreprenez, le gros œuvre prend en compte tout ce qui est nécessaire pour la stabilité de l’ensemble de la construction. En quelques mots, lors de la réalisation du gros œuvre, les exécutants auront à mettre en place les fondations, l’assainissement, le soubassement, l’élévation des murs, la menuiserie extérieure et les travaux de toiture.

Le second œuvre, quant à lui, concerne tout ce qui est finition : peinture, plomberie, électricité, etc. Ces travaux-ci servent avant tout d’embellissement de votre construction, car la stabilité, la solidité et la qualité de l’ouvrage immobilier se mesurent avant tout à travers le gros œuvre.

En effet, quand on parle de gros œuvre cela porte à la fois sur les travaux inhérents à la maison même (charpente, élévation des murs, toiture, etc.) ainsi que sur tout ce qui servira à rendre la construction solide par rapport au sol (soubassement, terrassement et fondations).

Une fois les menuiseries extérieures ainsi que la toiture posée, le gros œuvre peut être considéré comme fini, car la maison est hors d’air et d’eau et même si elle n’est pas encore habitable, elle n’est plus loin de l’être.

Du fait de son importance, il est préférable de faire appel à de véritables professionnels du bâtiment pour réaliser le gros œuvre. En effet, en tant que tels, ils sont capables de fournir des prestations soignées et de qualité rapidement, de manière efficace, et surtout dans le respect des règles en vigueur. Ce n’est qu’une fois ce gros œuvre réalisé que les finitions pourront se faire pour aménager votre construction selon vos envies et exigences.

 

Quels sont les gros œuvres sur la construction d’une maison individuelle ?

Lorsqu’on parle de gros œuvres, cela prend en considération la construction de l’ossature de votre maison pour que celle-ci soit stable et solide dans le temps.

  • Les premiers travaux de piquetage et bornage

En effet, avant même de commencer votre construction, vous vous devez de délimiter les frontières de votre terrain pour éviter tout problème d’empiétement à l’avenir. Le piquetage peut être réalisé par un géomètre professionnel puis s’en suit le bornage en accord avec vos voisins et qui sera confirmé dans un accord mutuel écrit.

  • Le décapage, terrassement et drainage

Ces trois étapes consistent, de manière concise, à préparer votre terrain pour recevoir votre construction. En quelques mots, cela comprend le retrait de la couche végétale gênante, la mise à niveau, la réalisation des chemins d’accès, des fondations et des tranchées, la pose de la fosse, l’évacuation des déblais, le remblaiement après terrassement et enfin le nivellement pour éviter les accumulations d’eau.

  • Pose des fondations de votre maison

Selon la taille de votre maison et de la pression qu’elle exercera de ce fait sur votre terrain, le maître d’œuvre calculera et construira sur cette base vos fondations. C’est en effet une étape essentielle qui permettra d’assurer la rigidité et la solidité de votre construction.

  • Le soubassement et le dallage

Cette partie, reposant sur les fondations, représente la partie inférieure des murs de votre maison. Cela maintiendra la stabilité de votre maison de manière générale. Cette partie peut être un sous-sol qui fera partie de la surface habitable, un terre-plein qui est une simple dalle de béton posée sur une couche de sable et graviers à même le sol ou encore un vide sanitaire qui est un volume d’air situé entre le sol et le premier plancher de votre maison.

  • L’élévation de la maison proprement dite

Une fois les étapes précédentes réalisées, le maître d’œuvre entrera dans les phases de construction proprement dite qui comprend l’élévation des murs, la pose de la charpente et de la couverture ainsi que la réalisation des menuiseries extérieures. À ce stade-là, votre maison est parfaitement fermée et il ne vous reste plus qu’à l’aménager selon vos envies avec des finitions ou second œuvre.

Tout l’intérêt du concept Planète Services, c’est d’être au plus proche de vous pour vous renseigner sur le domaine de votre projet en y récupérant toutes les informations dont vous avez besoin.

Le site vous permet d’affiner votre projet et de faire une demande de devis. Vous récupérez des réponses aux quelques possibles questions que vous vous posez.

Planète Services vous propose un accompagnement personnel directement chez vous sans contrainte et ce gratuitement, afin de vous proposer le professionnel qui vous correspond le mieux.

 

Le guide des prix pour des travaux de gros œuvre !

Pour la réalisation de vos travaux de gros œuvre par des professionnels des guides de prix existent pour vous conseiller et vous guider au mieux. Tout d’abord, il est important de connaitre ce que le gros œuvre comprend dans son ensemble.

Le gros œuvre englobe les travaux qui façonnent la structure d’un édifice, du terrassement jusqu’à la charpente. Ces étapes font intervenir plusieurs professionnels spécialisés sur un même chantier et possèdent donc des coûts différents. Afin d’avoir une idée des futurs coûts de vos travaux, il est primordial d’en connaitre les détails.

Il y a des paramètres qu’il ne faut pas négliger lorsque l’on souhaite entreprendre des travaux de grandes ampleurs. La construction d’un nouveau bâtiment par exemple ne peut se faire qu’après obtention d’un permis de construire qui s’obtient après validation des plans de construction. Ces plans-là entrainent des coûts pouvant être importants si la superficie totale est de 150 m2 au moins, car cette situation vous oblige à avoir recours aux services d’un architecte.

De la même manière, des travaux effectués sur un logement de moins de 2 ans sont soumis à une TVA de 20 % contre 10 % en moyenne sur logement de plus de 2 ans. Ces éléments entrainent des coûts non négligeables qui peuvent réserver quelques mauvaises surprises en fin de chantier.

 

Les prix des travaux de gros œuvre par spécialité

Les variations de prix dépendent directement du type de travaux effectué, des tarifs des professionnels, de la superficie et des matériaux utilisés. Afin de vous donner un ordre d’idée sur les tarifs pratiqués, il est préférable de séparer les travaux par spécialité.

 

Gros œuvre : prix des fondations

Les fondations d’un bâtiment doivent être étudiées et réalisées de manière très précise et sérieuse puisqu’elles garantissent la bonne tenue du futur édifice. Les fondations font intervenir plusieurs professionnels, afin de déterminer le type de sol et d’adapter la technique et les matériaux utilisés.

La situation géographique, climatique et l’activité sismique de la région peuvent avoir des répercussions sur les obligations de construction. Les données analysées permettront d’établir un devis précis en fonction de la profondeur des fondations. De la même manière, la construction d’un garage souterrain modifiera les coûts des fondations. Les tarifs moyens concernant la réalisation de ce type de gros œuvre sont de 100 à 200 € HT par mètre cube.

 

Gros œuvre : prix assainissement

L’assainissement se réalise généralement après les fondations, il s’agit de toute la partie évacuation (fosse ou réseau public). Cette partie coûte environ 1 000 à 5 000 € selon les dimensions et la complexité du réseau d’assainissement à mettre en place. Comptez environ 3 500 € jusqu’à 11 000 € pour la mise en fonctionnement d’une fosse d’assainissement.

 

Gros œuvre : prix maçonnerie

La maçonnerie comprend surtout l’élévation des murs dans un chantier de gros œuvre. Cette partie peut s’avérer être rapide et de bonne qualité avec une équipe sérieuse et impliquée. Le choix des matériaux utilisés impactera votre facture, mais les tarifs de maçonnerie se situent toujours en moyenne entre 40 et 120 € le m2 HT.

 

Gros œuvre : prix charpente et toiture

La charpente et la toiture sont directement liées et peuvent être réalisées par les mêmes professionnels. Ces deux spécialités requièrent un savoir-faire spécifique et entrainent des coûts différents. La charpente qui va donner la structure finale de votre logement affiche des tarifs compris entre 50 et 130 € HT par m2.

La toiture qui consiste en la pose de tuile ou d’autres matériaux coûte environ 50 € le m2 HT. Le bon déroulement de cette étape est primordial puisque de sa bonne exécution résultera la bonne étanchéité de votre logement.

 

Gros œuvre : prix au mètre carré

En établissant une moyenne des tarifs de chaque activité nécessaire à la construction d’un bâtiment, on arrive à une moyenne globale du prix au m2. Les tarifs varient en fonction du lieu géographique, de la qualité du sol et des matériaux. Ainsi, comptez environ 1 200 euros par m2 TTC avec une TVA de 20 %.

 

Choisir le bon intervenant reste la tâche la plus difficile pour éviter au mieux toutes mauvaises surprises. C’est pourquoi Planète Services à mis à votre disposition son site d’informations sur votre projet avec une FAQ et un Guide de prix.

Il nous vous suffira plus qu’à faire votre demande d’accompagnement personnalisée de Planète Services directement chez vous et ce gratuitement.

 

Faire une demande

 


Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Faire une demande