Électricité

Faire une demande

Afin de garantir le confort et la sécurité des occupants d’un bien immobilier, les pouvoirs publics réactualisent régulièrement les normes auxquelles toute installation électrique domestique doit répondre. En conséquence, une personne qui possède un logement doit régulièrement faire examiner son circuit électrique par un professionnel qualifié.

D’autre part, lorsqu’il est constaté que le circuit électrique n’est plus aux normes, il faut faire effectuer les travaux nécessaires pour bénéficier d’une installation électrique à la fois sûre et performante.

Dans certains cas et notamment dans les logements très anciens dont l’installation électrique n’a jamais été modernisée, il est nécessaire de faire refaire entièrement cette installation.

Il est à noter que lorsqu’une personne qui possède un bien immobilier envisage de le mettre en vente ou de l’offrir à la location, la loi exige qu’elle fasse effectuer un diagnostic complet du circuit électrique du logement concerné. Ce diagnostic comporte notamment un contrôle de la présence des équipements de sécurité obligatoires ainsi qu’une vérification de l’état général de l’installation. Une fois qu’il a été effectué, il est valable trois ans pour une mise en vente du bien. S’il est prévu d’offrir le bien à la location, la validité du diagnostic est de six ans.

Toutefois, même si le dernier diagnostic effectué est encore valable, il est toujours judicieux de faire examiner plus fréquemment les appareils électriques concernés par de fréquents changements de normes ainsi que ceux qui sont vulnérables.

Si des travaux sont nécessaires, ils doivent être confiés à un professionnel totalement digne de confiance. En effet, une rénovation d’installation électrique mal exécutée peut avoir des conséquences dramatiques telles qu’une électrocution ou un incendie.

Installations électriques : entretenir et rénover

L’entretien et la rénovation d’une installation électrique sont des opérations qui peuvent se révéler coûteuses, mais qui sont essentielles au maintien du niveau de sécurité d’un logement. Les études réalisées depuis ces dernières années démontrent que 7 millions de logements en France ne correspondent pas aux normes de sécurité NFC 15-100, et que plus de 2 millions de ces habitations disposent d’installations électriques jugées extrêmement dangereuses.

Ces dangers liés à l’électricité sont avant tout induits par la vétusté des installations dans les logements anciens : tableaux inexistants et disjoncteurs hors d’âge, prises et interrupteurs non-reliés à la terre, ou équipement électrique situé à proximité d’un point d’eau. Autant de raisons de procéder à une vérification de l’installation par un professionnel, une intervention généralement facturée entre 100 et 200 €, mais qui permet de faire le point sur l’état et la dangerosité éventuelle de ce réseau. Il faut savoir que le fait de faire appel à un professionnel est une obligation qui va au-delà de la sécurité : en cas de sinistre, une compagnie assurance peut refuser de procéder à une indemnisation s’il est prouvé que l’installation électrique n’est pas aux normes de sécurité. Dans le cas d’un logement en location, c’est au propriétaire de rénover l’installation si elle est estimée défectueuse.

Concrètement, les travaux d’électricité sont soumis à des taux de TVA différents, selon la nature de ces travaux :

Le taux plein à 20 % s’applique à tous les travaux d’installation électrique dans une habitation de moins de deux ans d’existence.

Le taux intermédiaire à 10 % est applicable dans le cas de travaux de rénovation, entretien et aménagement réalisés par un professionnel de l’électricité dans un logement de plus de deux ans, en dehors des équipements électroménagers et mobiliers.

Le taux réduit à 5,5 % concerne les travaux d’amélioration de la performance énergétique dans les logements de plus de deux ans : modifications de l’installation électrique pour l’installation d’une nouvelle chaudière à condensation, pour l’installation d’un système de chauffage alimenté en énergies renouvelables, ou isolation des combles par l’intérieur.

Le prix d’une installation ou d’une rénovation électrique

L’état de l’installation électrique dans une habitation ou un local professionnel est un élément essentiel pour la sécurité des biens et des personnes occupant les lieux. Pour rappel, en cas de transaction immobilière, ou même d’une location d’un bien dont l’installation électrique n’a pas été refaite depuis plus de 15 ans, il est obligatoire de procéder à un diagnostic électrique, qui permet de savoir si une mise aux normes s’impose.

Concrètement, la conformité du tableau électrique et la liaison du réseau à la prise de terre sont les principales responsables d’une obligation de travaux, afin de se mettre en conformité avec la norme NF C15-100. Le retour d’information en provenance des diagnostics électriques réalisés en France permet d’estimer à plus de 5 millions le nombre d’habitations non-conformes, et à 2 millions celles qui présentent un danger réel, et c’est ainsi que chaque année dans le pays, 80 000 incendies se déclarent avec pour cause la vétusté d’un réseau électrique.

Réseau électrique : le prix du neuf

Le budget nécessaire pour une installation électrique totalement neuve est dépendant de plusieurs facteurs, dont la surface et le nombre de pièces sont les principaux, auxquels viennent s’ajouter le mode de distribution (encastrée ou apparente), et la difficulté d’accès du chantier. Ces éléments ont une forte influence sur le coût total, car ils déterminent le temps que le ou les électriciens vont mettre à réaliser l’installation, ce qui se traduit par une augmentation du nombre d’heures de main-d’œuvre facturées, sachant que le tarif horaire d’un électricien certifié se situe aux environs de 40 euros.

Le niveau de gamme des équipements (prises et interrupteurs) est également une source de dépenses, ou d’économies, en fonction du niveau choisi, tout comme la présence ou non d’un système de chauffage électrique, qui entraîne logiquement une hausse du poste consacré à la fourniture de matériel (les radiateurs électriques), et de la main-d’œuvre liée au câblage et la pose de ces radiateurs.

En moyenne, le coût pour une installation électrique dans un logement individuel, appartement ou maison, revient à 100 euros par m², s’il n’y a pas de chauffage électrique. Dans le cas contraire, cette somme peut doubler selon le modèle des radiateurs, et atteint pour le moins 160 euros par m². La fourniture de matériel représente généralement 30 % du montant total de la facture, la part restante étant repartie entre la main-d’œuvre et les taxes.

La rénovation électrique 

Rénover une installation électrique peut se faire sur certains points seulement, ou sur la totalité de l’installation, estimée trop vétuste. Les éléments qui déterminent le montant d’un devis de rénovation sont les mêmes que ceux évoqués précédemment, mais il faut y rajouter la dépose de l’ancienne installation électrique, ainsi que la forte probabilité de devoir effectuer de petits travaux de maçonnerie et de reprise des finitions suite à l’intervention des électriciens. Ce surcoût théorique est néanmoins atténué par le taux de TVA applicable à toute opération de réhabilitation de l’installation électrique dans un logement de plus de deux ans, un taux qui passe de 20 % à 10 %, ce qui permet d’absorber le coût de la dépose et des retouches, pour finalement permettre d’établir la facture d’une rénovation électrique intégrale dans une fourchette de 80 à 100 euros par m², sans installation d’un système de chauffage électrique. 

En cas de rénovation partielle, généralement liée au changement du tableau de distribution et à la remise aux normes des disjoncteurs différentiels, le montant de l’intervention d’un électricien pour effectuer ce qui est considéré comme de petits travaux électriques, s’élève à 650 euros, une somme obtenue en faisant la moyenne des devis transmis par des électriciens qualifiés à leurs clients pour des demandes de ce type.

Les petits dépannages électriques

Quels sont les tarifs des électriciens pour effectuer une petite réparation ?

Les électriciens facturent le déplacement et le taux horaire de la main d’œuvre, aux environs de 50 € de l’heure. Tout dépend donc de la durée et du matériel qui doit être réparé ou remplacé. L’addition sera par ailleurs plus lourde en cas d’intervention en urgence, la nuit ou le week-end. Certains artisans proposent des forfaits pour les travaux les plus fréquents : recherche de panne (80 €), réparation d’une prise électrique (120 €), réparation d’une chaudière ou d’un chauffage électrique (200 €).

J’ai constaté que des prises électriques et des interrupteurs sont installés à 40 centimètres du lavabo de ma salle de bains, est-ce normal ?

Les règles de conformité des installations électriques sont très strictes en ce qui concerne les pièces munies de points d’eau : aucun équipement relié à l’électricité (interrupteurs, prises, luminaires) ne doit se situer à moins de 60 cm d’un point d’eau. Dans le cas contraire, il est impératif de remettre l’installation aux normes de sécurité.

Installations électriques des logements anciens : il faut tout refaire ! 

Je viens d’acheter une vieille maison de 140 m² dont l’installation électrique est vétuste, quel est le prix d’une rénovation totale ?

Le prix global dépend bien sûr des tarifs de l’électricien choisi et du niveau des prestations et équipements souhaités, mais il est tout de même possible d’avancer des prix moyens pour ce type de travaux de rénovations électriques totales. Si le logement ne dispose pas d’un chauffage électrique, le budget total pour une maison de cette surface est généralement de 10 000 €. Une somme qui peut quasiment doubler s’il faut installer des radiateurs électriques dans toutes les pièces du logement.

Les travaux d’électricité

Sans électricité, il n’y a pas de logement habitable dans des conditions décentes de nos jours. Elle dessert chacune des pièces de notre logement. Même les toilettes, sans prise de courant, en disposent par la présence d’un point lumineux. Le courant délivré en 220 Volts est présent 24 heures par jour de façon cachée dans tous nos murs ou bien nos plafonds. Il est source de réels dangers au quotidien :

  • L’incendie, causé par une surchauffe liée à une trop forte demande à une installation mal dimensionnée, ou bien à un mauvais branchement (faux-contact).
  • L’électrocution due au contact entre un occupant et un objet sous tension, éventuellement mal isolé.

Les normes applicables en ce qui concerne l’installation intérieure évoluent régulièrement. Il est nécessaire de procéder périodiquement à une révision de celle-ci et à sa mise aux normes. Les tarifs appliqués par les professionnels de l’électricité sont libres. Il ne faut surtout pas hésiter à solliciter plusieurs devis avant de lancer les travaux. Même si la conception globale est souvent identique, on voit de grosses différences de prix pour un équipement donné. De même, une proposition peut faire germer une idée à laquelle vous n’aviez pas pensé, mais qu’il serait utile de mettre en œuvre sans attendre.

L’installation initiale ou la rénovation en profondeur

Dans ces cas-là, on installe ou bien on réinstalle la totalité des matériels. On ne se borne pas au tableau principal, aux câbles et aux gaines de distribution. Dans le cas d’une rénovation, on réutilisera certaines gaines préexistantes à condition qu’elles soient de sections suffisantes. Il est classique que les anciens matériels ne soient pas tous reliés à la terre par exemple, ce qui est désormais une obligation et oblige à passer trois fils au lieu de deux. Les volumes de protection dans les pièces d’eau sont également souvent l’objet de modifications assez importantes.

Une installation électrique neuve comportera également une distribution de type informatique dans toutes les pièces principales. La notion de différence entre la télévision, le téléphone et les autres usages disparaît petit à petit.

La simple remise aux normes

Une installation d’âge moyen peut être simplement remise aux normes de sécurité du moment qu’elle propose déjà la mise à la terre de tous les éléments alimentés. On va s’intéresser dans ce cas principalement à la sécurité des prises électriques et/ou au tableau principal. Les normes en ce qui concerne la sensibilité et le nombre des coupe-circuits ont beaucoup évolué en quelques années. Le but est là d’éviter tout risque d’électrocution. À l’utilisation, l’abandon des cartouches fusibles classiques est un confort plus qu’appréciable dans une maison isolée après un orage.

Passer par un professionnel est obligatoire

Installer un réseau complet ou bien le remettre en état est un métier à part entière. Le professionnel dispose de la formation et des certifications nécessaires en ce sens. Il est obligatoire que votre installation soit certifiée officiellement avant de pouvoir prétendre à la mise en service de votre compteur. L’organisme vérificateur sera indépendant à la fois de votre électricien et de votre fournisseur d’énergie.

Une obligation absolue pour le propriétaire-bailleur

Même si dans les faits ce n’est pas toujours respecté intégralement, il est interdit de proposer à la location un logement dont l’installation électrique n’est pas complètement conforme aux normes du moment. De même, un locataire ne peut pas effectuer lui-même une modification sur le circuit électrique sans l’autorisation expresse du propriétaire. Il s’agit de la sécurité d’un bien ne lui appartenant pas. Dans les immeubles collectifs, il en va de la sécurité des autres occupants. Passer par un professionnel garant de la qualité finale est obligatoire pour ces différentes raisons.

Les FAQ concernant les travaux électriques d’un logement

  • Quels sont les cas dans lesquels un électricien doit être éliminé ?

Comme c’est le cas de tout artisan ou de tout entrepreneur, un électricien non-salarié doit être inscrit au répertoire des métiers ou au registre du commerce. L’inscription peut être contrôlée très facilement en se connectant sur le site www.infogreffe.fr ou en consultant le répertoire des métiers du département.

Si un électricien ayant fait un devis ne figure pas dans l’un de ces registres, cela signifie qu’il exerce une activité indépendante dans des conditions tout à fait illicites. En conséquence, il ne mérite aucune confiance et il doit être immédiatement éliminé.

Il en est de même en ce qui concerne un électricien qui n’a pas souscrit une assurance garantissant sa responsabilité civile professionnelle ou qui ne délivre pas un devis parfaitement conforme au code de la consommation.

  • Que faut-il exiger d’un professionnel qui semble fiable ?

Pour avoir la certitude de la conformité aux normes des travaux qui seront effectués, il faut être attentif aux points suivants :

Les qualifications de l’électricien, il est judicieux d’exiger une certification délivrée par l’organisme Qualifelec.

La conformité des travaux à la norme NF C 15-100.

Le respect de l’obligation de remettre au client une attestation de conformité du circuit électrique aux règles de sécurité à la fin des travaux.

La qualité des produits mis en place par l’électricien lors de la rénovation de l’installation. Tous ces produits doivent avoir un label attestant leur conformité aux normes françaises et européennes. D’autre part, il est judicieux de demander à l’électricien quelles sont les marques des appareils qu’il a l’intention de poser.

  • Comment réussir le choix final ?

A défaut d’être accompagné par un conseiller de Planète Services, vous n’avez d’autres choix de demander des devis à plusieurs électriciens qui répondent à toutes les conditions indiquées ci-dessus et choisir celui qui propose le devis le plus avantageux en espérant que le rapport qualité prix soit bien conforme à vos attentes.

Si une offre est intéressante par exemple en raison du fait que le professionnel propose la pose d’appareils très performants (très fréquent), mais si le devis est un peu élevé, Planète Services vous conseille de négocier le prix à la baisse, c’est toujours possible.

Cependant, pensez que d’être accompagné par Planète Services, vous fera non seulement gagner du temps, mais vous assureras de la mise en relation du professionnel le mieux évalué par nos membres en temps réel.

Faire une demande

Restons branché !

Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Faire une demande