Chauffage Climatisation

Faire une demande

 

 

Chauffage Climatisation

Vous avez décidé de changer votre chauffage ancien et trop énergivore pour votre logement. Si ce dernier est électrique, à gaz ou au fioul, il peut être remplacé par un système plus moderne, écologique et économique.

Avant de vous lancer dans ce changement qui est important, il est conseillé de faire appel à un spécialiste en chauffage afin d’évaluer plusieurs points importants. Tout d’abord, ce spécialiste va constater l’état de l’isolation thermique de votre habitation, car il se peut qu’elle soit obsolète.

Si votre installation a plus d’une dizaine d’années, il va falloir peut-être doubler les combles, le plancher, les murs et voir s’il y a du double voire du triple vitrage partout. Commencez donc par mettre à jour cette isolation tout en sachant que vous pouvez bénéficier de certaines aides de l’état et crédits d’impôts divers.

Si votre habitation est bien isolée, alors le chauffagiste va vous conseiller quel est le meilleur chauffage à envisager dans les nouveautés comme une pompe à chaleur géothermique, aquathermique, aérothermique, un poêle à pellets ou encore un système de climatisation réversible.

Il existe plusieurs solutions et si le chauffagiste vous les propose, demandez alors plusieurs devis gratuits à plusieurs professionnels qualifiés en la matière afin de les comparer et de choisir en toute tranquillité celui qui vous convient le mieux.

Dans tous les cas, n’omettez pas de vous renseigner également sur les aides de l’ANAH dont vous pourriez éventuellement bénéficier ainsi que sur les crédits d’impôt et les prêts à taux zéro ou PTZ, qui sont d’une extrême importance et vous permettent de réaliser de vraies économies.

Quoi qu’il en soit, les différentes formes de chauffage sont en constante évolution, mais tendent de plus en plus à équiper les logements des particuliers par une pompe à chaleur ou une climatisation réversible. Si vous avez déjà un système partiel en place, rien ne vous empêche aussi de le compléter par ces éléments nouveaux.

Une démarche simple consiste à faire une demande sur le site Planète Services pour se renseigner sur le domaine de votre projet précis en y récupérant toutes les informations et de se faire accompagner par votre conseiller personnel directement chez vous et ce gratuitement.

 

Les principes à respecter pour l’installation

  • Où dois-je positionner mon ventilateur ?

Certains appareils se positionnent au mur, et doivent alors se situer à au moins 2 mètres de hauteur. Pour les modèles gainables, qui ne laissent que les bouches d’aération apparentes, ils se placent dans les combles ou un faux plafond. Dans tous les cas, il faut éviter la présence d’obstacles qui empêcheraient l’air de circuler correctement. Pour les climatiseurs, pensez aussi à l’installation des unités extérieures, qui doivent être en accord avec les normes d’urbanisme et de copropriété.

 

  • Puis-je installer moi-même mon système de climatisation ?

Vous pouvez installer vous-même un climatiseur monobloc, notamment à l’aide de kits spécifiques vendus dans certains magasin de bricolage. Mais pour les autres systèmes, il faudra faire intervenir un professionnel (artisan frigoriste ou électricien), surtout si vous souhaitez bénéficier du crédit d’impôt. De plus, vous pourrez ainsi souscrire à un contrat d’entretien pour la maintenance, le dépannage et les pièces de rechange.

 

 

Faire changer ou installer un système de chauffage

Les raisons qui peuvent inciter un particulier ou le tenant d’une boutique à changer son système de chauffage sont multiples : réduction de la facture d’énergie, respect de l’environnement, mise aux normes ou encore chauffage plus puissant ou plus uniforme. Pour changer son chauffage ou le mettre en place dans une construction neuve, il existe de nombreuses solutions, à choisir en fonction de critères comme le budget, la surface à chauffer, la capacité de stockage (pour les modèles à bois ou à fioul notamment), l’utilisation du chauffage (pour tout le bâtiment ou comme unité d’appoint).

Les sources d’énergie pour chauffer un intérieur et disposer d’eau chaudes sont variées :

  • L’électricité permet de chauffer une grande partie des bâtiments en France, et offre un rendement de plus en plus intéressant grâce aux radiateurs à inertie. C’est également via l’électricité que fonctionnent les pompes à chaleur, qui transforment l’air froid en air chaud.
  • Le gaz fait également partie des sources plébiscitées, et connaît un renouveau grâce aux chaudières à basse température ou à condensation. Cette source d’énergie convient surtout en ville, car il est nécessaire d’être raccordé à un réseau de gaz.
  • Certains foyers sont équipés de systèmes au fioul, mais leur part diminue, notamment à cause du coût plutôt élevé de ce combustible et ce malgré une amélioration de la performance de ce type d’équipements.
  • Le bois est une autre solution pour chauffer son intérieur, à l’aide de poêles, de chaudières ou d’inserts pour diffuser la chaleur des cheminées.
  • Les énergies renouvelables sont aussi utilisées pour le chauffage : on passe notamment par la géothermie qui puise la chaleur dans le sous-sols et par l’énergie solaire à l’aide de panneaux.

 

Les caractéristiques des divers systèmes existants

  • Quels modèles sont les plus écologiques ?

Les systèmes dont l’empreinte écologique est la plus faible sont les panneaux solaires et la géothermie, qui ne rejettent pas de CO2. C’est le cas également des pompes à chaleur, qui nécessitent toutefois une certaine consommation d’électricité. Viennent ensuite le chauffage électrique traditionnel, qui dégage entre 120 et 260 CO2/kWh et le chauffage au bois avec une empreinte écologique de 212 kWhEP/m²/an.

 

  • Quelles différences entre le chauffage au sol, au plafond et mural ?

Le chauffage au sol offre une diffusion homogène et un véritable confort, mais requiert beaucoup de temps pour chauffer une pièce et son coût d’installation est élevée, bien qu’il permette de réduire la facture énergétique. Un chauffage par le plafond permet une bonne diffusion de la chaleur, est plus facile à poser et chauffe relativement vite, mais s’avère être une solution onéreuse. Enfin, le chauffage mural est le plus cher et peut voir son efficacité réduite à cause des meubles ou autres obstacles, mais n’en reste pas moins une solution efficace et plus facile à installer qu’au sol.

 

Quel prix pour le chauffage à énergies renouvelables ?

Difficile de ne pas être concerné par l’environnement tant les consciences se réveillent et essayent de trouver des solutions pour réduire la pollution accumulée par des habitudes énergivores. En plus d’être mauvaises pour l’environnement, certaines pratiques ou technologies pour chauffer son habitation reviennent extrêmement chères.

Pour contrer ce problème, les énergies renouvelables semblent être la solution. Depuis plusieurs années, elles prennent petit à petit place dans les maisons neuves (suite à la réglementation thermique 2012 par exemple), afin que celles-ci soient plus intelligentes en ce qui concerne la consommation d’énergie. Meilleures pour la planète, elles sont également plus intéressantes en termes de dépense.

Autrefois réservées aux plus fortunés, les énergies renouvelables se démocratisent et sont aujourd’hui à la portée de tous !

 

Les différentes énergies renouvelables pour chauffer sa maison

Si autrefois, la question se limitait au gaz de ville ou au fioul, de nouvelles possibilités plus écologiques peuvent permettre de chauffer une maison. Non plus qu’une simple possibilité, l’utilisation des énergies renouvelables est devenue indispensable dans les maisons neuves puisque celles-ci doivent respecter la réglementation thermique 2012 qui impose un coefficient énergétique maximum à ne pas dépasser. 

L’énergie solaire

La première solution écologique pour chauffer son habitat est l’énergie solaire. Elle peut être utilisée de deux façons pouvant être combinées :

  • La conception bioclimatique : elle consiste à construire les pièces de la maison en fonction de la position du soleil. En positionnant les ouvertures stratégiquement, la maison peut gagner quelques degrés sans avoir à installer quoi que ce soit. Des économies en chauffage peuvent donc être réalisées sans avoir à débourser un seul centime !

 

  • Les panneaux solaires thermiques : pour aller plus loin et bénéficier au maximum des avantages du soleil, qui, on le rappelle, est une énergie inépuisable, les panneaux solaires souvent placés sur le toit des maisons permettent de convertir l’énergie du soleil en chaleur qui sera transmise dans un ballon de stockage. Coûtant entre 4000 et 8000 euros, ils peuvent être une solution de chauffage rentable particulièrement dans les régions ensoleillées.

 

Pourquoi choisir un professionnel Qualisol RGE ?

Le bois énergie

Le bois énergie fait partie de ce que l’on appelle la biomasse, qui correspond à toutes les matières organiques pouvant être transformées en énergies renouvelables.

C’est la première source d’énergie renouvelable utilisée en France et pour cause : elle permet de chauffer entièrement une habitation grâce au poêle à granulés

Le coût d’un poêle à granulé de bois peut varier entre 4000 € et 15 000 €.

 

Pourquoi choisir un professionnel QualiBois RGE ?

 

La géothermie

La géothermie consiste à exploiter la chaleur naturelle souterraine de la Terre. Grâce à une pompe à chaleur géothermique, cette chaleur naturelle peut être utilisée pour chauffer sa maison et réaliser ainsi jusqu’à 70 % d’économie sur ses factures. 

Le coût d’une pompe à chaleur reste néanmoins élevé et oscille entre 20 000 et 50 000 €.

 

L’aérothermie

L’aérothermie consiste à utiliser l’énergie de l’air extérieur pour le convertir en solution de chauffage. Pour cela, il existe deux manières de procéder :

  • La pompe à chaleur air-air : ce dispositif permet de diffuser les calories de l’air extérieur recueilli directement à l’intérieur de la maison. Son coût est compris entre 6 000 et 15 000 €.
  • La pompe à chaleur air-eau : ce dispositif permet quant à lui de stocker l’air et de l’injecter dans le circuit de chauffage de la maison. Il est plus efficace que le premier et permet de répondre considérablement aux besoins en énergies d’un logement. Son coût est compris entre 10 000 et 18 000 €.

 

Pourquoi utiliser les énergies renouvelables ?

Mais alors, face à ses divers coûts importants pour faire installer un dispositif à énergies renouvelables, quels en sont les avantages ? Même si les énergies renouvelables représentent un investissement important, elles permettent :

  • De bénéficier d’une maison respectant la réglementation thermique 2012 et pouvant être mieux vendus (et plus cher !).
  • De réaliser de considérables économies sur les factures : le bénéfice se calcule donc sur le long terme.

De plus, l’État a mis en place certaines aides et subventions pour inciter et aider les propriétaires à se tourner vers les énergies renouvelables.

 

 

Les questions les plus fréquentes concernant les travaux de chauffage et de climatisation

  • Pourquoi installer une pompe à chaleur ?

Que la chaleur soit à géothermie, aquathermie ou aérothermie, une pompe à chaleur doit être installée par un professionnel qualifié RGE. Ainsi, vous serez assuré du bon fonctionnement de votre nouveau matériel et pourrez bénéficier des diverses aides financières.

En ayant cette forme de chauffage chez vous, en hiver vous conserverez une très bonne température dans votre intérieur en réduisant le montant de vos factures. De plus, ce système est très écologique, car il capte les calories dans l’air, la terre ou l’eau.

 

  • Pourquoi opter pour une climatisation réversible ?

La climatisation réversible est un système très intéressant s’il fait très chaud en été et froid en hiver. Ainsi, l’été, vous bénéficiez d’un air conditionné régulier et votre logement reste frais même par températures très élevées.

La climatisation réversible est aussi une pompe à chaleur, mais elle se décline en plusieurs versions grâce à un climatiseur monobloc, un split, un inverter ou encore un mural. Pour l’installer, faites appel à un professionnel qualifié pour pouvoir aussi bénéficier des aides de l’état.

 

  • Comment trouver un professionnel agréé pour faire poser une pompe à chaleur ou une climatisation ?

Pour faire installer ces deux modes de chauffage, il est nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié RGE afin de bénéficier en même temps d’une installation de qualité et de pouvoir prétendre aux diverses aides financières accordées par l’état.

Avec Planète Services,trouvez l’artisan RGE proche de vous.

Sans accompagnement personnel avec votre conseiller Planète Services, vous avez tout intérêt à avoir plusieurs devis en main avant de faire appel à un de ces professionnels car vous constaterez que les tarifs sont très différents en fonction des solutions qu’il existe pour votre habitat. Vous choisirez ainsi le prestataire correspondant le plus à vos besoins et attentes mais sans aucune garantie que le prix ou le produit répondent véritablement à vos intérêts de départ. En effet, en général les différentes entreprises peuvent se restreindre à une moindre qualité ou de prestation pour récupérer le marché.

 

Trouver le bon climatiseur pour son intérieur

Que ce soit dans les chambres d’enfants ou de personnes âgées, dans des maisons entières ou encore dans les magasins, les climatiseurs font de plus en plus d’adeptes, et pour cause ! Grâce aux récentes technologies, ces systèmes de rafraîchissement de l’air sont de moins en moins énergivores et procurent bien des avantages. Du simple système pour rafraîchir une pièce lors des saisons chaudes, à la purification et la déshumidification de l’air en passant par les climatisations réversibles pour une utilisation toute l’année, les climatiseurs constituent en effet un accessoire bien utile dans nos intérieurs. Leur performance ne cesse de s’améliorer au cours des années, et on trouve aujourd’hui des modèles peu encombrants et peu bruyants, qui remplissent leurs promesses.

Mais tout cela a bien évidemment un coût ! En fonction du système de climatisation et de ses options, de la personne qui se chargera de la pose ainsi que du nombre de modules dont vous aurez besoin, le prix peut fortement varier. Comptez entre 200 et 5000 € pour l’achat de l’appareil et entre 50 et 1500 € pour qu’il soit posé par un professionnel. En moyenne, on estime qu’il faut donc débourser environ 3000 € pour un climatiseur de qualité et son installation.

Toutefois, les prix peuvent atteindre plus de 10 000 € si vous choisissez un modèle haut de gamme avec détection de mouvement, réglage automatique de la température et autres options de confort. Les climatiseurs les moins onéreux sont les modèles dits “monoblocs”, qui servent plutôt de climatiseur d’appoint pour les saisons chaudes. Viennent ensuite les produits Split, avec une ou plusieurs unités disposées à l’extérieur de la maison, dont le prix d’achat se situe entre 350 et 4500 € et comptez au minimum 2500 € pour une pompe à chaleur. Celle-ci, également qualifiée de climatisation réversible, permet à la fois de rafraîchir une pièce en période chaude et de la chauffer pendant l’hiver.

 

Le choix du climatiseur

  • Quels critères prendre en compte pour choisir son appareil ?

Il faut non seulement penser au budget, mais également à la taille de la pièce, aux nombre d’habitants ou de clients qui sont amenés à circuler dans la pièce, à l’isolation du bâtiment, à la hauteur sous plafond, etc. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour qu’il réalise un bilan thermique.

  • Quel système pour quel intérieur ?

Le monobloc convient à une utilisation ponctuelle, pour des pièces de moins de 30 m² et ont l’avantage d’être mobiles pour la plupart.

Les climatiseurs Split conviennent pour de plus grandes pièces, voire pour toute une maison si vous faites installer plusieurs blocs. Il existe des modèles faciles à déplacer, d’autres à positionner au mur ou encore au plafond (climatiseur gainable).

Le système réversible fait office de chauffage et climatisation et s’avère ainsi très utile et économique, mais n’est adapté qu’aux climats relativement doux.

  • Comment opter pour la bonne puissance ?

On estime qu’il faut une puissance d’environ 100 W pour climatiser 1 mètre carré. Mais cela peut varier en fonction des critères énoncés plus tôt, d’où l’intérêt de demander l’avis d’un spécialiste.

 

Une climatisation réversible

Tout le monde ne supporte pas facilement les chaleurs estivales. Par simple confort ou bien par réel besoin physiologique, on assiste chaque année à une ruée vers les rayons des ventilateurs et des climatiseurs mobiles. Ce type de solution est économique à l’achat. Par contre, un climatiseur mobile est assez contraignant :

  • En termes d’encombrement au sol.
  • Il nécessite le passage visible d’une grosse gaine vers l’extérieur (à travers une ouverture dans un mur ou en entrebâillant une fenêtre), ou bien de vider très régulièrement un bac de récupération d’eau.

Dans le cadre d’une construction ou bien d’une rénovation, il est logique de penser à une installation fixe, beaucoup plus fiable et efficace énergétiquement. Et quitte à climatiser pour l’été, autant choisir un système dit réversible qui peut assurer la fourniture de chaud et de froid. Nous nous intéressons ici à l’habitat individuel. Pour les locaux à but professionnel, des systèmes plus complets sont généralement étudiés dès la conception. Même dans ces cas simples, et si vous avez vu quelque part un produit dit facile à installer, n’hésitez pas à demander des devis à des artisans près de chez vous.

 

L’avantage de la réversibilité

Ce type de climatiseur permet à la fois de rafraîchir une partie de l’habitation en été et de disposer d’un chauffage d’appoint en mi-saison. On peut alors disposer d’un meilleur confort dans quelques pièces sans avoir à mettre en marche l’installation principale de chauffage. On hésite en effet souvent à mettre la chaudière en route pour quelques heures seulement, ne serait-ce qu’à cause du délai avant d’en sentir les effets. C’est pour cette utilisation, un confort comparable à celui d’une flambée en soirée dans la cheminée, sans avoir besoin d’une cheminée.

 

Le système split classique

Une unité fixée au mur est reliée au compresseur installé à l’extérieur. Ce compresseur peut être installé en façade, posé au sol sur la terrasse ou le balcon. Un seul compresseur peut alimenter plusieurs unités intérieures. Chaque unité peut être réglée séparément, directement ou bien par une télécommande. L’installation est assez rapide par un professionnel. Comme le système contient du fluide caloporteur, un matériel et une qualification spécifiques sont nécessaires pour mener à bien les opérations de vérification, de raccordement puis d’entretien. Les précautions sont les mêmes en ce qui concerne l’absence de pollution que celles qui président à l’entretien d’un réfrigérateur.

Il est à noter que quand un unique compresseur extérieur alimente plusieurs unités intérieures :

  • La température demandée dans chaque pièce ainsi que le débit d’air sont réglables pièce par pièce.
  • L’installation fonctionnera globalement en mode rafraîchissement ou en mode chauffage du fait de l’unité extérieure unique.
  • De ce fait, il ne sera pas possible d’obtenir un chauffage d’une pièce en même temps que le rafraîchissement d’une autre.

 

Les kits split

Certaines installations sont disponibles à la vente sous forme de kits dits « prêts à brancher ». Il s’agit habituellement d’une unité extérieure et d’une unique unité intérieure. Des gaines souples de longueur fixes (quelques mètres) sont déjà remplies du fluide caloporteur. Il suffit de fixer l’ensemble et d’effectuer soigneusement les branchements pour obtenir une installation opérationnelle. L’ensemble du montage est accessible à un bon bricoleur. Néanmoins, l’appel à un professionnel est gage de bonne mise en œuvre et de sécurité.

 

L’entretien d’une climatisation réversible

Un démontage et un nettoyage des filtres des unités intérieures sont préconisés de façon régulière, au moins annuellement. Ces opérations sont très simples à réaliser. Une vérification du fonctionnement hydraulique est également à prévoir de temps en temps. Cette vérification doit être réalisée par un professionnel qualifié. Elle entraîne des actions sur le circuit du fluide caloporteur, et nécessite un appareillage spécifique.

 

Le coût des différents types de chauffage

  • Quel type d’installation permet de réduire au maximum sa facture énergétique ?

Même si l’énergie solaire est gratuite, elle ne permet pas de couvrir l’intégralité des besoins et d’autres solutions offrent alors un bon compromis. Le chauffage au bois coûte entre 0,026 et 0,075 €/kWh (suivant qu’il d’agit de bois déchiqueté ou en granules et que vous utilisez un poêle ou une chaudière) et la géothermie demande un budget moyen de 0,052 €/kWh. 

 

  • Quel chauffage coûte le moins cher à installer ?

Les radiateurs électriques font partie des solutions les moins chères du marché avec des prix allant d’une cinquantaine d’euros à plus de 1500 €. Le chauffage au gaz est également l’un des moins onéreux (en moyenne entre 3500 et 4000 € pour son installation), avec le chauffage au bois dont le coût d’acquisition varie entre 1000 et 25 000 € selon les modèles. 

 

  • Existe-t-il des aides financières ?

Vous pouvez d’abord bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro si vous optez pour les énergies renouvelables ou que vous passez sous un certain seuil thermique (150 kW/m²/an si la consommation antérieure dépassait 180 kW/m²/an et 80 kW/m²/an si elle se trouvait sous ce palier). Il existe également des crédits d’impôts pour les énergies solaires et hydrauliques, les PAC et poêles à bois et certaines subventions peuvent vous êtes octroyées.

 

Avec Planète Services, être au plus proche de vous pour vous renseigner sur le domaine de votre projet en y récupérant toutes les informations dont vous avez besoin et affiner votre projet grâce à son site. Vous récupérez des réponses aux quelques possibles questions que vous vous posez avec une proposition d’accompagnement personnel. Directement chez vous et ce gratuitement, pour vous proposer le professionnel qui vous correspond le mieux.

Vous y voyez plus clair ? Alors réalisons votre projet ICI ou en nous contactant au 0.806.806.086 (Service gratuit + appel non sur taxé) et prenons rendez-vous !

 

Faire une demande

 

Les différents types de qualification RGE :

 

 

Les aides :

Aides financière d’avril à juin 2019 pour des travaux de rénovation énergétique des logement éxistants (ADEME)

Les Aides Financière 2018 (ADEME)

 

 

Les différents types de chauffage :

Chaudière

Poêle à bois

Pompe à chaleur

Les Panneaux solaires photovoltaïques

 

Citation Célèbre :

La climatisation a ceci de bon qu’elle nous permet de porter nos vêtements d’hiver au mois de juillet.

Jean Théodore DELACOUR


Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Faire une demande