Prix d’une installation complète de salle de bains

Publié le 21/03/2019

L’installation d’une salle de bains exige d’être effectuée avec soin et respect des normes en vigueur, comme cela doit être le cas pour toutes les pièces d’eau. La cohabitation forcée entre l’électricité et l’eau nécessite de se conformer aux normes de sécurité, et de n’installer uniquement que du matériel homologué.

L’aménagement de l’espace est également impacté par cette obligation, car des distances de sécurité doivent être respectées, comme la distance entre une douche et l’emplacement d’une machine à laver le linge ou d’une chaudière, afin de prévenir tout risque de création d’un arc électrique potentiellement dangereux.

Prix des équipements de salle de bains

La facture pour l’installation d’une salle de bains complète est formée par l’addition des équipements qui doivent être installés et de la main d’œuvre associée, somme qu’il est possible de détailler point par point :

  • Les baignoires traditionnelles en acrylique sont faciles à trouver pour des prix allant de 80 à 300 euros, des prix qui peuvent s’envoler jusqu’à 2 000 euros pour de magnifiques baignoires en fonte à installer en îlot, et plus encore pour des baignoires de type balnéo. La pose d’une baignoire encastrée peut être effectuée par un plombier, pour un montant compris entre 300 et 1 000 euros, en fonction du type d’équipement et de la configuration du chantier.
  • Une cabine de douche simple coûte environ 200 euros pour un modèle de milieu de gamme, et représente un équipement qui est devenu, au fil des ans et de la réduction de la surface disponible dans les petits appartements urbains, le plus installé dans les salles de bains françaises. La pose d’une douche revient autour de 500 euros, qui se décompose entre la pose du receveur, du robinet, de la cabine et de la faïence. Le prix moyen constaté pour la pose d’une douche complète est de 1200 euros.
  • Le prix d’un lavabo, ou d’une vasque, peut varier dans une fourchette très large, comprise entre 30 euros pour un lavabo premier prix, et plus de 500 euros pour des niveaux de gamme supérieurs. Un professionnel est en mesure d’assurer la pose de cet équipement pour une facture qui commence à partir de 150 euros, et peut doubler pour les équipements qui nécessitent d’être encastrés dans un meuble à monter et à poser également.
  • Dans le cas d’une salle de bains incluant la présence de toilettes, la pose de w.c traditionnel monobloc s’étale de 150 à 300 euros. Pour des w.c suspendu la facture est plus élevée, car la pose nécessite non seulement des travaux de plomberie, mais également de carrelage et/ou de peinture. Le montant total demandé pour la pose de w.c suspendu se situe entre 300 et 700 euros, selon la complexité et la qualité des finitions.

Des exemples de salles de bains complètes

En se basant sur les moyennes établies à partir des devis transmis par les professionnels à leurs clients, il est possible d’avancer des prix moyens pour l’installation d’une salle de bains complète, des prix qu’il convient de répartir en trois grandes catégories de niveaux de prestations :

  • Une salle de bains d’entrée de gamme peut être envisagée aux environs de 600 euros, mais il faudra se contenter d’équipements et de meubles premier prix, moins résistants dans le temps, et à faible valeur ajoutée en terme de décoration et de plus-value pour la revente éventuelle d’une habitation.
  • Pour une salle de bains de milieu de gamme, la somme de 800 euros est un minimum, et il est fréquent de constater des factures proches de 2 000 euros. Pour ce prix, la robinetterie et les meubles sont de bonne qualité, et il est possible d’envisager une douche de plus grande taille, ou une baignoire.
  • Le haut de gamme se facture jusqu’à 10 000 euros, avec des prestations uniques, sources de confort et de design moderne.

Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Découvrir le concept