Pose et remplacement de la fosse septique et du bac à graisse, règles et coût

Publié le 21/03/2019

La réglementation sur l’assainissement non collectif (ANC), s’est renforcée il y a quelques années de cela. Tout commence avec la loi du 3 janvier 1992, dont le sens originel est de garantir une gestion saine et équilibrée des ressources en eau. Les autorités constatent alors compte que le parc d’ANC a été construit de manière anarchique, et qu’il ne respecte plus du tout les nouvelles réglementations. Elles obligent alors les collectivités à se doter d’un service public d’assainissement non collectif, le SPANC. Celui-ci est désormais garant des contrôles de tous les systèmes d’assainissement “effectuant la collecte, le traitement et l’épuration ou le rejet des eaux usées” des habitations ne bénéficiant pas du tout à l’égout.

Ce service public (financé via une redevance) veille donc sur ces systèmes jugés obsolètes, afin de préserver la salubrité publique. Il a l’obligation de contrôler et d’entretenir les ANC, et ainsi d’obliger leurs propriétaires à des travaux si les installations ne respectent pas les sols en question.

Le changement d’une fosse septique

Si votre installation a été déclarée hors norme par le SPANC, vous devez effectuer les travaux nécessaires à une remise en conformité. Tous les frais seront à votre charge, cela va sans dire. Vous avez, selon les cas, de un an à quatre ans pour effectuer les travaux. Voici un petit guide qui vous donnera une idée des sommes à débourser pour être en règle.

Tout d’abord, il faut savoir que tous les systèmes ne sont pas compatibles avec tous les sols. De fait, vous devrez, au préalable, effectuer une analyse du sol. Pour cela, il vous en coutera entre 200 € et 500 € selon la nature du sol. Ensuite, il faudra choisir un système compatible avec le terrain, la taille de la cuve, sa composition, et le type d’évacuation.

  • Pour une fosse toutes eaux avec lit d’épandage ou tranchée, le prix se situera entre 3500 € et 6000 € ;
  • Une fosse septique toutes eaux avec filtre à sable, le prix est d’environ 5500 € ;
  • La fosse septique toutes eaux avec un tertre d’infiltration coutera entre 700 € et 11000 €.

Ces prix sont indicatifs et sont soumis à des variations selon les fabricants, les régions et les artisans qui les installent. Il faut savoir aussi que si votre terrain est dans une configuration plus singulière, il peut être nécessaire de faire des travaux supplémentaires de terrassements, de tranchée plus longue, plus profonde. Ces différentes contraintes feront bien évidemment gonfler les prix.

Les bacs dégraisseur, une obligation

Lorsque vous possédez une fosse septique, la pose d’un bac dégraisseur, ou bac à graisse est obligatoire. Il doit être installé à moins de deux mètres des évacuations des eaux ménagères. Précisons que ce bac ne doit recevoir que les eaux ménagères et en aucun cas, les eaux des toilettes, qui elles vont directement dans la fosse. La fonction de ce bac est de séparer les graisses des eaux usées afin d’éviter qu’elles ne figent et, à terme ne bouche les canalisations. Au niveau de l’entretien, il vous faudra prélever ces graisses à raison d’une ou deux fois par an.

Les prix des bacs dégraisseurs varient entre 200 € et 1500 €. Cela s’explique par les différences de tailles, de matériaux. Les plus chers d’entre eux concernent surtout les restaurateurs, les collectivités et industries agroalimentaires, qui sont dans l’obligation de se doter de ce système.

À noter

Si vous achetez un bien immobilier dont les diagnostics d’évacuations des eaux usées sont non conformes, sachez que les réparations seront à votre charge à vous, nouvel acquéreur. Il est indispensable d’avoir cette information afin de faire rentrer ce coût dans la négociation.

Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Découvrir le concept