Les travaux d’électricité

Publié le 21/03/2019

Sans électricité, il n’y a pas de logement habitable dans des conditions décentes de nos jours. Elle dessert chacune des pièces de notre logement. Même les toilettes, sans prise de courant, en disposent par la présence d’un point lumineux. Le courant délivré en 220 Volts est présent 24 heures par jour de façon cachée dans tous nos murs ou bien nos plafonds. Il est source de réels dangers au quotidien :

  • L’incendie, causé par une surchauffe liée à une trop forte demande à une installation mal dimensionnée, ou bien à un mauvais branchement (faux-contact).
  • L’électrocution due au contact entre un occupant et un objet sous tension, éventuellement mal isolé.

Les normes applicables en ce qui concerne l’installation intérieure évoluent régulièrement. Il est nécessaire de procéder périodiquement à une révision de celle-ci et à sa mise aux normes. Les tarifs appliqués par les professionnels de l’électricité sont libres. Il ne faut surtout pas hésiter à solliciter plusieurs devis avant de lancer les travaux. Même si la conception globale est souvent identique, on voit de grosses différences de prix pour un équipement donné. De même, une proposition peut faire germer une idée à laquelle vous n’aviez pas pensé, mais qu’il serait utile de mettre en œuvre sans attendre.

L’installation initiale ou la rénovation en profondeur

Dans ces cas-là, on installe ou bien on réinstalle la totalité des matériels. On ne se borne pas au tableau principal, aux câbles et aux gaines de distribution. Dans le cas d’une rénovation, on réutilisera certaines gaines préexistantes à condition qu’elles soient de sections suffisantes. Il est classique que les anciens matériels ne soient pas tous reliés à la terre par exemple, ce qui est désormais une obligation et oblige à passer trois fils au lieu de deux. Les volumes de protection dans les pièces d’eau sont également souvent l’objet de modifications assez importantes.

Une installation électrique neuve comportera également une distribution de type informatique dans toutes les pièces principales. La notion de différence entre la télévision, le téléphone et les autres usages disparaît petit à petit.

La simple remise aux normes

Une installation d’âge moyen peut être simplement remise aux normes de sécurité du moment qu’elle propose déjà la mise à la terre de tous les éléments alimentés. On va s’intéresser dans ce cas principalement à la sécurité des prises électriques et/ou au tableau principal. Les normes en ce qui concerne la sensibilité et le nombre des coupe-circuits ont beaucoup évolué en quelques années. Le but est là d’éviter tout risque d’électrocution. À l’utilisation, l’abandon des cartouches fusibles classiques est un confort plus qu’appréciable dans une maison isolée après un orage.

Passer par un professionnel est obligatoire

Installer un réseau complet ou bien le remettre en état est un métier à part entière. Le professionnel dispose de la formation et des certifications nécessaires en ce sens. Il est obligatoire que votre installation soit certifiée officiellement avant de pouvoir prétendre à la mise en service de votre compteur. L’organisme vérificateur sera indépendant à la fois de votre électricien et de votre fournisseur d’énergie.

Une obligation absolue pour le propriétaire-bailleur

Même si dans les faits ce n’est pas toujours respecté intégralement, il est interdit de proposer à la location un logement dont l’installation électrique n’est pas complètement conforme aux normes du moment. De même, un locataire ne peut pas effectuer lui-même une modification sur le circuit électrique sans l’autorisation expresse du propriétaire. Il s’agit de la sécurité d’un bien ne lui appartenant pas. Dans les immeubles collectifs, il en va de la sécurité des autres occupants. Passer par un professionnel garant de la qualité finale est obligatoire pour ces différentes raisons.

Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Découvrir le concept