Le poêle à bois

Publié le 21/03/2019

Si aujourd’hui, les chauffages électriques ou à gaz sont dans toutes nos maisons, ils restent quand même une dépense conséquente. La mode est au vintage et le monde connaît un retour en arrière dans beaucoup de domaines. Les routes construites dans les villes deviennent des rues piétonnes et les tramways détruits il y a 40 ans refont surface.

Et si on revenait au poêle à bois ? L’époque où les rues sentaient les cheminées et où l’on regardait le feu plutôt que la télé.

Le poêle à bois n’a jamais disparu, cependant il a fait une remontée remarquée dans les dernières ventes de chauffage. En effet, c’est une option idéale pour allier économie et écologie.

L’esthétique mariée à l’économique

Les chauffages larges et blancs ressemblant à des blocs n’ont rien de vraiment séduisant. Cela va donc être un atout de plus pour le poêle à bois : l’esthétique. En effet, la cheminée donne un certain charme et une originalité au lieu dans lequel elle se trouve. Les poêles de différentes formes affichent un séduisant crépitement de flamme qui incite à se détendre. L’esthétique, le bruit du feu, l’odeur de la combustion, tout est présent pour nous fasciner.

Le poêle à bois peut être utilisé comme chauffage principal ou chauffage d’appoint. Un poêle moderne coûte 5 fois moins cher qu’un chauffage électrique.

C’est en brûlant du bois dans le poêle que la chaleur se crée. Le bois étant un élément beaucoup plus écologique que l’électricité. Le poêle à bois est donc écologique autant qu’économique. Il ne va pas influer sur votre santé, au contraire, il contribue à l’amélioration de votre confort de vie.

La chaleur provoquée par le poêle chauffe par rayonnement, et se propage donc dans toute la pièce de manière homogène. Que vous vous en serviez comme chauffage d’appoint ou comme chauffage principal, dans la pièce où se trouve le poêle, vous pouvez éteindre les radiateurs.

Les différents poêles à bois

Lorsqu’on veut investir dans un poêle à bois, il faut savoir que le poêle va demander un peu d’entretien. Il faut pouvoir stocker et faire un peu de manutention du bois. Vous allez devoir vider régulièrement le bac à cendres. Il ne faut pas oublier le ramonage, qui est très important pour éviter tout risque d’incendie ou de mauvaise évacuation de la fumée.

Le poêle à bois va posséder une cheminée d’évacuation. La forme et le design peuvent être très variés. Il existe plusieurs poêles à bois, à savoir :

  • Poêle à bûches : pour une utilisation complémentaire de chauffage.
  • Poêle à turbo : économique et chauffe rapidement grâce à deux entrées d’air.
  • Poêle à double combustion : plus économique, et plus performant.
  • Poêle de masse à longue inertie : très volumineux, beaucoup d’autonomie et donc un grand rayonnement.

Tous ces poêles peuvent être :

  • En fonte : très résistant, mais très lourd.
  • En acier : léger, mais moins performant.

Le poêle va pouvoir s’adapter parfaitement à votre habitat. Il peut être de toute taille et de toute forme, c’est selon vos goûts et les possibilités qu’offre votre maison.

L’emplacement de votre poêle dans la pièce va prendre toute son importance. Le mieux étant de le placer au centre pour que le rayonnement garantisse un chauffage homogène dans la pièce. Cette option n’est pas toujours envisageable à cause de la cheminée ou de la place. La plupart du temps, les utilisateurs sont tenus de l’installer adossé à un mur. Vous pouvez songer à opter pour un modèle ventilé qui assurera la dispersion et la distribution de la chaleur dans toutes les pièces.

Certains poêles à bois sont adaptés à recevoir des granulés mais ce n’est pas le cas de tous.

Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Découvrir le concept