Isolation

Publié le 21/03/2019

Lorsque l’on souhaite minimiser sa consommation d’énergie et disposer d’un logement plus confortable, les travaux d’isolation sont la solution idéale. Il existe une multitude d’options pour garder une température agréable dans son intérieur, tout en limitant les nuisances sonores venant de l’extérieur : isolation des murs, du toit, des combles, des fenêtres ou du sol.

Les techniques utilisées sont également très variées, ce qui permet de répondre au mieux à vos besoins, mais également de ne pas dépasser le budget que vous vous êtes fixé. Il faut néanmoins rester attentif au choix des matériaux et suivre les conseils des professionnels pour que vos travaux d’isolation aient un réel impact et vous permettent de réaliser des économies à long terme.

Quel budget pour réduire les pertes thermiques en isolant les murs ?

Pour isoler ses murs, il faut compter jusqu’à 70 €/m² pour une isolation par l’intérieur et jusqu’à 160 €/m² pour une isolation par l’extérieur, avec une moyenne globale de 55 €/m². La deuxième solution est donc plus coûteuse, d’autant qu’elle est généralement combinée à un ravalement de façade, mais elle produit des résultats plus satisfaisants.

Si vous privilégiez l’isolation intérieure, le tarif sera moins élevé que par l’extérieur, mais cela n’est pas toujours facile à mettre en place du fait des éventuelles canalisations, fils électriques et radiateurs le long des murs. Le prix varie notamment en fonction du matériau isolant choisi et de l’état des murs, ainsi que de la surface globale à isoler.

Pour une isolation des murs par l’extérieur, diverses techniques peuvent être employées : pose d’enduits minces, d’enduits hydrauliques ou fixation d’isolants via la pose de bardages. Cette dernière solution coûte plus cher que les autres, mais garantit une meilleure isolation et vous permet de recouvrir la façade avec n’importe quel revêtement.

Combien coûte l’isolation des combles et de la toiture ?

Si vous constatez que la déperdition de chaleur dans votre logement se fait principalement par le toit, deux grandes possibilités s’offrent à vous :

  • L’isolation des combles par l’intérieur, qui s’effectue via la pause de panneaux isolants. Il faudra alors compter entre 20 et 55 €/m², en fonction du matériau choisi, et jusqu’à une centaine d’euros pour des combles aménagés (une cinquantaine d’euros en moyenne). Le soufflage d’isolants est quant à lui une technique intéressante pour les combles perdus et/ou difficiles d’accès, car elle est plus économique et offre une isolation optimale.
  • L’isolation par la toiture, qui est bien adaptée si vous souhaitez aménager vos combles, puisque cela permet de garder la hauteur minimale requise de 1,80 m. Il vous en coûtera alors entre 80 et 150 €/m², puisque les travaux sont plus complexes et plus longs que pour une isolation intérieure.

Quel est le prix d’une isolation des sols ?

En complément de l’isolation des murs et du toit, il peut être intéressant d’opter pour une isolation du sol, car la perte de chaleur y est estimée à 10%.

Le tarif moyen (fourniture et main d’oeuvre) pour ces travaux est compris entre 20 et 50 €/m², avec une moyenne de 30 €/m² lorsque le vide sanitaire est accessible, et de 40 €/m² lorsqu’il ne l’est pas. En effet, s’il n’est pas possible d’isoler en passant sous le plancher, il faudra alors le retirer pour poser les isolants, ce qui s’avère plus complexe. Le coût global varie selon la résistance thermique et le poids supporté par l’isolant, l’éventuelle pose d’un chauffage au sol ainsi que les finitions.

Pour les planchers qui ne se situent pas au rez-de-chaussée, l’isolation au sol peut également être réalisée via les plafonds. On estime qu’il faut débourser entre 30 et 60 €/m² pour un plafond suspendu et entre 60 et 90 €/m² pour un plafond tendu.

L’isolation par les portes et les fenêtres : combien ça coûte ?

Les pertes de chaleur et l’inconfort sonore peuvent aussi provenir de fenêtres et de portes d’entrée vieillissantes ou peu performantes. Passer au double voire au triple vitrage peut donc parfois suffire pour réaliser de véritables économies. En moyenne, il faudra dépenser 150 €/m² pour du double vitrage classique, auquel il faut ajouter le coût du remplacement par un professionnel. Vous pouvez également décider de changer la totalité de la fenêtre ou la porte : dans ce cas, le prix va varier en fonction non seulement de l’épaisseur du vitrage, mais également du matériau utilisé pour le cadre. De même, une fenêtre ou une porte sur-mesure sera plus onéreuse qu’un modèle standard.

Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Découvrir le concept