Combien vous coûtera votre toiture en tuile, ardoise ou zinc ?

Publié le 21/03/2019

Vous souhaitez rénover la toiture de votre maison ? Vous avez le choix entre différentes sortes de matériaux de couverture, allant des plus traditionnels à ceux plus originaux. Les produits proposés sur le marché peuvent en effet répondre à toutes les exigences en matière de performances, d’esthétique et de budget.

Les trois matériaux les plus utilisés de nos jours pour couvrir les toitures sont la tuile, l’ardoise et le zinc. Chaque région possède sa propre norme architecturale en matière de toiture. Il s’agit donc de veiller à s’y conformer. Ainsi si vous habitez en Bretagne, ou bien dans les Alpes ou la Touraine, vous aurez à opter pour l’ardoise. À Paris, Nice ou Brest, c’est le zinc qui y prévaut. Et enfin, privilégiez la tuile si votre habitation se situe dans la Somme ou en Charente Maritime.

Voyons plus en détail les caractéristiques ainsi que les coûts de mise en œuvre respectifs d’une toiture en tuile, en ardoise et en zinc.

Toiture en tuile

Vous pourrez trouver deux sortes de tuiles sur le marché : celles traditionnelles et celles en béton.

Les tuiles traditionnelles

Matériau le plus utilisé en France pour la couverture des toits, la tuile classique est fabriquée en argile cuite pendant plusieurs heures à environ 1000 °C. Elle se décline en plusieurs coloris, allant du marron clair au rouge sombre, et présente de nombreuses formes :

  • Celle dite « canal », le plus souvent fabriquée par extrusion.
  • Celle « plate », uniquement utilisée sur des pentes inférieures à 35°.
  • Celle à « emboîtement » qui comporte des cannelures et rainures destinées à permettre aux différentes tuiles de s’emboîter.

La toiture traditionnelle est tout particulièrement prisée, entre autres, parce qu’elle est solide, résistante au gel et durable (environ 50 ans). Elle résiste toutefois mal aux chocs, et est assez onéreuse (entre 0,90 et 2 € pièce). Or, suivant le type de tuile, il faut entre 12 et 100 tuiles pour recouvrir 1 m² de toiture.

Les tuiles en béton

Plus légère que la tuile classique, et aussi moins chère (aux alentours de 30 € le m²), la tuile en béton est soit plate, soit à emboîtement. Elle peut être colorée grâce à l’ajout de pigments. Son principal inconvénient réside cependant dans sa décoloration sous l’action du soleil et de la pluie.

La toiture en ardoise

Particulièrement présents dans le quart Nord-Ouest de la France, les toits en ardoise sont eux aussi soit naturels, soit artificiels.

L’ardoise naturelle

Issue d’une roche schisteuse de teinte noire, voire bleutée, l’ardoise naturelle apporte à la toiture un aspect inimitable et intemporel. Elle est proposée sous plusieurs formes (rectangulaire, arrondie, en ogive ou en losange) et sous différentes épaisseurs (2,6 mm à 3,5 mm). Elle est très résistante et offre une très bonne longévité (75 à 150 ans).

Pour réaliser un toit en ardoise naturelle, vous devez prévoir un budget assez conséquent, car le coût peut atteindre les 150 € le m² posé.

L’ardoise en fibrociment

Pour payer moins cher, on peut se tourner vers l’ardoise synthétique, dont le prix du m² posé avoisine les 50 à 70 €. Ce matériau est cependant de moindre qualité, car il devient poreux avec le temps. Sa durée de vie va de 30 à 70 ans.

La toiture en zinc

Léger, résistant à la corrosion, esthétique (reflets bleutés), flexible et facile à entretenir, la toiture en zinc possède l’avantage d’être écologique. Le zinc pouvant se recycler à hauteur de 95 %.

Le prix d’une couverture en zinc, hors pose, s’étend de 65 € à 120 € le m² posé.

Son installation est par contre compliquée, et nécessite d’être mise en œuvre par un professionnel ayant une expérience de ce matériau.

La durée de vie d’une toiture en zinc peut dépasser 50 ans.

Concrétisez
vos projets

Avec
Planète Services

Pap'S partout

Trouvez rapidement et gratuitement une
entreprise de qualité pour réaliser vos projets

Découvrir le concept